OL : Un mercato bas de gamme ? Textor se fâche déjà

OL : Un mercato bas de gamme ? Textor se fâche déjà

Icon Sport

Le fait que le même propriétaire puisse avoir plusieurs clubs de foot sur la planète engendre des doutes et des inquiétudes chez les supporters. La reprise de l'Olympique Lyonnais par John Textor n'échappe pas à la règle.

C’est ce lundi que John Textor, à la tête d’Eagle Football, prendra les commandes d’OL Groupe, l’homme d’affaires américain ayant accepté de dépenser 800 millions d’euros pour acquérir les parts de Pathé, d’IDG Capital et de Jean-Michel Aulas. Même si ce dernier s’est assuré de rester encore 3 ans à la direction opérationnelle de l’Olympique Lyonnais, c’est désormais John Textor qui est le patron et il a bien l’intention de rapidement le faire comprendre à tout le monde. La preuve, mis en alerte par un article du Sun qui affirmait que le mercato de Crystal Palace allait être revu à la baisse en raison de l’acquisition de l’OL, John Textor a débarqué sur les réseaux sociaux en envoyant un message « sauce Aulas » à l’auteur de l’article, estimant qu’il avait tout faux et qu’il ne connaissait visiblement pas le dossier.

L’OL dans la famille Eagle Football, c’est tout bon

Contestant que l’achat de l’Olympique Lyonnais puisse pénaliser la totalité de ses clubs au prochain marché des transferts, John Textor a même affirmé que c’était le contraire qui allait se dérouler. « Vous avez besoin de nouvelles sources M. Nixon (Ndlr : le journaliste du Sun auteur de l’article). Les fans de Palace sont trop intelligents pour croire à de telles absurdités. Je reste plus engagé que jamais en tant que partenaire de Crystal Palace. Un Eagle Football plus fort, avec une famille qui s'étend du Brésil à l'Europe, nous donne plus de moyens d’aider », a prévenu le futur propriétaire de l’Olympique Lyonnais, qui pense qu’en achetant l’OL il va pouvoir disposer d’une vraie machine de guerre au bénéfice de tout le monde. Des promesses qui vont devoir être rapidement confirmées, le mercato d'hiver s'ouvrant dans deux semaines en Europe.