OL : « Stop Jean-Michel », Pierre Ménès fouette Aulas

OL : « Stop Jean-Michel », Pierre Ménès fouette Aulas

Après les nouveaux incidents lors du match de Coupe de France contre le Paris FC, le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas a encore défendu ses supporters. Un discours que Pierre Ménès ne supporte plus.

Malheureusement, le scénario se répète pour l’Olympique Lyonnais. Après le jet d’une bouteille sur le Marseillais Dimitri Payet le mois dernier, des supporters rhodaniens sont impliqués dans des incidents violents à la mi-temps du match de Coupe de France contre le Paris FC. Résultat, la rencontre a été arrêtée, laissant craindre de lourdes sanctions contre Lyon. C’est pourquoi Jean-Michel Aulas a encore tenté de défendre les siens en évoquant des « responsabilités partagées ». Ou en révélant la présence de supporters du Paris Saint-Germain.

« Tu n’es plus audible »

Un discours prévisible que Pierre Ménès ne supporte plus.« Ça fait encore un incident qui incrimine l'Olympique Lyonnais. Encore une fois, Jean-Michel Aulas se met volontairement en première ligne, a constaté le journaliste sur son site. A un moment donné, il faut lui dire : "Stop Jean-Michel, stop. Ce n'est plus possible. Tu n'es plus audible." Je savais ce que Jean-Michel Aulas allait dire avant même de l'écouter. Donc il y a un problème systémique à Lyon. »

« L'OL, comme bien d'autres clubs, ont trop brossé leurs supporters dans le sens du poil. Ils leur ont donné trop d'importance, a dénoncé l’ancien chroniqueur de Canal+. Je sais que c'est très impopulaire de dire ça mais c'est la réalité : Les supporters, c'est fait pour supporter. Non pas pour payer et fermer sa gueule, comme je l'entends en général dans les réponses quand je dis ça. Mais les supporters n'ont pas à s'immiscer dans la gestion du club. Et les supporters ont encore moins à pourrir les matchs. »

Aulas invité à hausser le ton

« Ça fait le cinquième ou sixième incident depuis le début de la saison. Lyon vient de se faire sanctionner, et il y a quand même des mecs qui se revendiquent de Lyon, et qui sont assez cons pour aller refaire des folies à Charléty. Je ne comprends pas. Je pense que quoi qu'il arrive, Jean-Michel Aulas doit faire une forme d'introspection sur la manière dont il se comporte avec ses supporters. Je pense qu'il doit couper le cordon, prendre ses distances et prendre des sanctions », a conseillé Pierre Ménès, dans une déclaration similaire à celle du président du Paris FC Pierre Ferracci.