OL : Lyon va finir fort, Aulas révèle une analyse lunaire !

OL : Lyon va finir fort, Aulas révèle une analyse lunaire !

Icon Sport

Renversé à Nice (3-2) dimanche dernier, l’Olympique Lyonnais ne parvient pas à recoller aux équipes de tête en Ligue 1. Mais ce début de saison mitigé n’inquiète pas le président Jean-Michel Aulas, rassuré par des statistiques réalisées en interne.

Avec un succès à Nice, l’Olympique Lyonnais aurait pu réaliser la bonne opération de la 11e journée de Ligue 1. Le club rhodanien se serait offert une place confortable sur le podium pour valider le bon retour ces dernières semaines. Mais les Gones, qui menaient pourtant 2-0 jusqu'à la 80e minute, se sont effondrés en fin de rencontre à l’Allianz Riviera. Un scénario que Jean-Michel Aulas a encore du mal à expliquer. « Le soir du match, il y a eu des crispations, a confié le président de l'actuel neuvième de L1. C'est vrai que tous les statisticiens peuvent attester que l'OL avait plus de chances de gagner ce match que de le perdre. » Les statistiques, c’est aussi ce qui permet au dirigeant de rester serein pour la suite de la saison.

« Des analyses statistiques très précises »

« Il n'y a pas d'inquiétude fondamentale parce que le discours de Peter Bosz est un discours que je comprends, a rassuré Jean-Michel Aulas. Je vois que nous nous sommes améliorés depuis le début de saison. On a quelques fois perdu des points par notre indiscipline, mais également par l'indiscipline du VAR et des arbitres. C'est un tout. Nos analystes vidéos et statisticiens pensent que l'on va très bien terminer la saison. C'est basé sur des analyses statistiques très précises. J'ai une confiance très forte en Peter comme la plupart des supporteurs. Il n'y a pas d'inquiétude mais un peu de crispation. »

Pour le président de l’Olympique Lyonnais, il n’est donc pas question de revoir les ambitions à la baisse.« Les objectifs sont très clairs, c'est de retrouver la Ligue des Champions, a annoncé JMA. L'OL en a besoin sur le plan des comptes mais aussi pour garder les joueurs que l'on a souhaité avoir cette année et l'année dernière afin de pouvoir jouer un rôle en Europa League. On peut, si l'on fait un très bon parcours, on se concentre là-dessus, avoir un objectif d'aller le plus loin possible et de pourquoi pas la gagner. » Reste à savoir ce que disent les statisticiens de l’OL sur le parcours en C3.