OL : Lodi, Telles… Juninho a des idées mais zéro euro

OL : Lodi, Telles… Juninho a des idées mais zéro euro

Icon Sport

À la recherche d’un latéral gauche de toute urgence, l’Olympique Lyonnais est en train de zapper Layvin Kurzawa pour faire place à Emerson, l’Italien de Chelsea.

Depuis le début du mercato estival, Peter Bosz réclame de nombreux joueurs à ses dirigeants. Pour l’instant, le coach néerlandais n’a pas eu gain de cause. Mais avec les mauvais résultats actuels en L1, la direction va être dans l’obligation de faire venir des renforts, et notamment dans le couloir gauche de la défense. Sur ce poste, l’OL veut un joueur technique et expérimenté. Un profil qui se fait attendre, mais que Bosz espère bien accueillir avant le prochain match contre Clermont, dimanche. Tout simplement parce qu’entre le départ de Melvin Bard à Nice et la suspension de Maxwel Cornet, victime d’un carton rouge le week-end dernier, Lyon se retrouve sans solution à gauche, en dehors de l'énigme Henrique Silva. Sauf que la tâche de Juninho s’annonce tendue. Déjà parce que la première priorité, à savoir Layvin Kurzawa, a été mise de côté par la direction des Gones. Sachant que le défenseur français ne veut pas quitter Paris à tout prix, et vu que l’OL ne peut pas lui sortir le même salaire qu’au PSG (450 000 euros par mois).

Emerson Palmieri, le latéral gauche tant attendu ?

Par conséquent, Lyon planche désormais sur un plan B, plus abordable financièrement. En effet, selon L’Equipe, le club rhodanien est en « contacts avancés » avec Emerson Palmieri. Relégué derrière Ben Chilwell et Marcos Alonso chez les Blues, le champion d’Europe est intéressé à l’idée de rejoindre le Groupama Stadium. En fin de contrat en 2022, le joueur de 27 ans pourrait débarquer dans le cadre d’un prêt avec une option d'achat obligatoire, sachant que l’OL n’a pas les moyens de sortir plus de 10 millions d’euros pour un transfert. Des soucis financiers qui coûtent cher à l’OL cet été, car avant de penser à Emerson ou à Kurzawa, Juninho a pensé à Renan Lodi (Atlético de Madrid) ou à Alex Telles (Manchester United), mais Lyon a réussi à convaincre personne… Après, si les Gones s’en sortent en faisant venir Emerson, les supporters lyonnais, qui réclament du mouvement en cette fin de mercato, retrouveraient un peu le sourire.