OL : Aulas secoué par les supporters sur le mercato

OL : Aulas secoué par les supporters sur le mercato

Icon Sport

Suite à un mauvais départ de la troupe de Peter Bosz en Ligue 1, la colère monte déjà chez les supporters de l'Olympique Lyonnais.

Sans Rudi Garcia, le club rhodanien pensait enfin retrouver son lustre d’antan. Pour cela, l’arrivée de Peter Bosz, un coach réputé pour son jeu offensif, était une bonne première étape. Sauf que pour l’instant, la greffe ne prend pas et Lyon enchaîne les mauvais résultats, avec un seul point pris en deux journées de championnat… Fessé par Angers le week-end dernier (0-3), l’OL a affiché d’énormes lacunes défensives et offensives. De quoi inquiéter les ultras lyonnais. Sur Facebook, le groupe Lyon 1950, qui a retrouvé le Virage Sud contre Brest début août (1-1), a en tout cas décidé de mettre la pression sur Jean-Michel Aulas et Juninho en vue de la fin de ce mercato estival.

« Il revient maintenant aux décideurs de lui donner les moyens de réussir »

« Deux journées et déjà l’inquiétude est profonde. Nous voulons tout d’abord réaffirmer notre entière confiance en Peter Bosz. Nous savons qu’il lui faudra du temps et nous le lui accorderons. Il lui faut désormais bénéficier de l’effectif attendu pour déployer ses idées de jeu. Les besoins ont été identifiés, il revient maintenant aux décideurs de lui donner les moyens de réussir. Sans cette nécessaire étape dans le projet, le recrutement d’un coach ambitieux sera vain. Gageons que ces mêmes décideurs sauront trouver les trois ou quatre joueurs, susceptibles d’apporter une vraie plus-value à cette équipe bancale. Nous sommes impatients de les découvrir. 

Quant aux joueurs présents depuis des années, qu’ils sachent que nous n’accordons aucun crédit à leurs discours, maintes fois répétés, sur l’état d’esprit. Comment croire ceux qui ont laissé passer une chance incroyable de titres l’année dernière et ont souillé une fois encore le blason en se faisant laminer par des Niçois venus en claquettes ? Chers joueurs, pour gagner du crédit, optez pour l’action plutôt que pour les beaux discours. Portez notre maillot est un privilège et un honneur ? Comprenez le ou barrez-vous ! », peut-on lire dans le communiqué des ultras lyonnais, qui attendent désormais une réponse sur le terrain, dès dimanche prochain face à Clermont.