OL : Aulas dégomme l'arbitrage, la LFP le comprend

OL : Aulas dégomme l'arbitrage, la LFP le comprend

Photo Icon Sport

Après la défaite de l’OL au Vélodrome dimanche soir, Jean-Michel Aulas n’avait pas pris de pincettes pour critiquer la prestation de l’arbitre Antony Gautier.

« Il y a de grosses erreurs d'arbitrage et une pression qui est trop grande. Quand, pendant le match, on peut citer au moins deux cas de difficulté sur le plan de l'application du VAR, parce qu'il me semble qu'il y a une main de Sanson juste avant la main (de Thiago Mendes) qui amène le penalty qui change le destin du match. Et puis il y a la gifle de Benedetto sur Dubois, qui en fait n'est pas du tout sifflée » expliquait notamment le président de l’Olympique Lyonnais. Des propos qui auraient pu être sanctionnés par le Conseil national de l’éthique ou par la commission de discipline de la LFP.

Mais à en croire les informations glanées par L’Equipe, Jean-Michel Aulas ne sera pas puni malgré sa prise de position à l’issue de l’Olympico perdu par Lyon. « La commission de discipline de la Ligue, qui a déjà beaucoup de dossiers à gérer chaque mercredi, estime en effet que c'est au CNE de prendre ses responsabilités. Dans le cas de Jean-Michel Aulas, elle ne va pas changer d'idée, considérant par ailleurs qu'il serait étonnant de le sanctionner alors que c'est tout de même le car de l'OL qui a été attaqué... Du côté du CNE, assez discret ces derniers mois, on ne devrait pas non plus, sauf surprise, bouger dans cette affaire » affirme le média. Voilà qui rassurera le patron de l’OL, qui s’est certainement rendu compte après coup qu’il avait tout de même été assez loin dans ses accusations, notamment envers le corps arbitral.