SL : L’OM en SuperLigue, McCourt doit saliver

SL : L’OM en SuperLigue, McCourt doit saliver

Icon Sport

Pour l’instant, aucun club français ne fait partie du projet de SuperLigue européenne. Officiellement, le PSG soutient l’UEFA.

C’est également le cas de l’Olympique Lyonnais, dont le président Jean-Michel Aulas a reçu au même titre que Nasser Al-Khelaïfi les compliments du président de l’UEFA, Aleksander Ceferin. La LFP et la FFF ont aussi critiqué la SuperLigue, ce qui tend à penser que pour l’heure, les clubs français n’y participeront pas. Une participation de l’OL ou de l’OM pour cette compétition serait pourtant très bénéfique financièrement. Interrogé par Le Phocéen, l’économiste Vincent Chaudel a expliqué qu’un club du calibre de Marseille, qui bénéficie d’une image forte en Europe et qui réalise toujours de bonnes audiences TV, aurait tout intérêt à intégrer ce projet d’envergure, vertueux financièrement bien que critiquable sportivement.

« Je pense qu'en France, il y a de la place pour le PSG + un autre club dans cette compétition. L'OM a du retard sur le plan sportif européen, mais vu que la réflexion ne se ferait pas sur l'indice UEFA du moment, il aurait sa place en termes d'audiences nationales et internationales. La preuve, on parle d'un club comme Newcastle pour intégrer cette Super League car il dispose d'une grosse notoriété en Angleterre. Sans parler d'éthique, il faut quand même savoir que si l'OM s'embarquait dans cette aventure, ce serait l'assurance d'avoir un gros club avec de très gros moyens pour recruter et de très grosses audiences. Imaginez qu'on évoque quand même 350 M€ par an garantis pour les participants. Il y a quand même de quoi réfléchir, car c'est plus de deux fois le budget global de cette saison. Encore une fois, je ne parle pas de l'aspect moral de ce bouleversement, mais un OM à l'intérieur de cette Super League prendrait une autre dimension » juge l’économiste, pour qui Frank McCourt serait forcément favorable à ce que l’Olympique de Marseille participe à cette compétition. Reste que pour l’instant, tout du moins officiellement, le club phocéen n’a pas été invité par les membres fondateurs.