OM : Viré par Deschamps, Mandanda exige des réponses

OM : Viré par Deschamps, Mandanda exige des réponses

Icon Sport

Steve Mandanda a perdu sa place de gardien titulaire de l’OM cette saison au profit de la recrue estivale Pau Lopez. Un changement brutal pour l’ancien capitaine marseillais qui n’accepte pas bien la situation, demandant même un entretien avec sa direction.

Steve Mandanda le savait, la venue de Pau Lopez était clairement une menace pour son statut de numéro 1 dans les buts de l’OM. Cependant, il ne pensait sans doute pas perdre sa place dans le onze aussi rapidement, surtout après ses trois titularisations en trois matches en début de championnat. Mais, depuis, Jorge Sampaoli a décidé de le sortir au profit de son concurrent Pau Lopez, arrivé en provenance de la Roma l’été dernier. Un remplacement brutal, du jour au lendemain, auquel le portier marseillais depuis 2007 ne s’était pas vraiment préparé. Et, malgré un retour dans les cages olympiennes ce week-end lors de la réception de Metz, Mandanda serait très préoccupé par sa situation à l’OM et aurait demander à voir sa direction pour éclaircir son avenir.

Une place en Équipe de France à récupérer

Le journal l’Equipe révèle en effet que le portier marseillais a sollicité la direction marseillaise pour un rendez-vous dans un futur proche. Celui-ci ne supporte plus sa situation et serait donc prêt à un départ de l’OM pour jouer plus régulièrement. Âgé de 36 ans, Mandanda est pourtant lié à Marseille jusqu’en juin 2024 et pourrait se contenter de son salaire et d’une fin de carrière tranquille dans la cité phocéenne. Mais, le gardien international à 34 reprises vise aussi l’Équipe de France. Depuis qu’il a perdu sa place de titulaire à l’OM, il n’a plus été sélectionné avec les Bleus par Didier Deschamps, ratant notamment le sacre français en Ligue des Nations. Si Steve Mandanda veut participer à la Coupe du monde 2022 au Qatar, il sait qu’il doit jouer régulièrement en club. En cas de départ, il sera intéressant de voir s’il y a des candidats pour l’accueillir. Cet été, le LOSC l’avait approché après le départ de Mike Maignan et pourrait revenir à la charge, Ivo Grbic ne faisant pas toujours l’unanimité.