OM : Trop de pénaltys, Rudi Garcia s'attaque aux lois du jeu

OM : Trop de pénaltys, Rudi Garcia s'attaque aux lois du jeu

Photo Icon Sport

Même si tout reste encore possible dans le sprint final, l’Olympique de Marseille a très peu de chances d’atteindre son objectif, qui est le podium en Ligue 1.

À six journées de la fin du championnat, le club phocéen est encore en course pour les places en Ligue des Champions, à cinq points de l’OL. Mais pour arriver à ses fins, l’OM devra effectuer un sans-faute tout en comptant sur de nouvelles défaillances de Lyon et de l’ASSE. Pas évidemment. Mais par contre, Marseille est bien parti pour finir l’exercice avec le titre de champion… des penalties concédés. Puisque l’OM a subi onze fois ce fameux tir au but tout au long de cette saison. Un record qui ne plaît pas forcément à Rudi Garcia.

« En toute objectivité, il y a des penaltys logiques, mérités, parce qu’on est intervenus avec trop d’engagement et pas assez de maîtrise. D’autres sont complètement imaginaires et injustifiés : l’expulsion de Kamara contre Limassol, par exemple, il y a un hors-jeu flagrant de l’adversaire. Il y a de tout. Par contre, on va regarder ce sur quoi on peut intervenir, avec les interventions sans réflexion dans la surface. Ce n’est pas propre à l’OM, mais il faut régler ce problème des mains. On l’a vu à Bordeaux. Il y a main pour nous, pas penalty. Main pour eux, penalty. Les deux sont involontaires. Il faudrait revoir les règles. On a abordé le sujet avec Leonardo Jardim lors de la réunion des instances sur la VAR, on était que deux de la L1. Il y a des choses à améliorer, dans le foot mondial. C’est au Board (l'instance chargée de faire les lois du jeu) de trancher pour que ce soit un peu moins à l’appréciation et un peu moins litigieux », lance, en conférence de presse, l’entraîneur marseillais, qui se cache une nouvelle fois derrière les erreurs d’arbitrage, alors qu’il a toujours été favorable à la VAR...