OM : Longoria se fait mener en bateau au Brésil

OM : Longoria se fait mener en bateau au Brésil

Non retenu par l’Olympique de Marseille, Gerson souhaite revenir à Flamengo. Mais pour le moment, les positions des deux clubs restent éloignées. Les Brésiliens demandent du temps pour réunir le montant demandé. A moins qu’ils n’essaient tout simplement de gagner du temps.

Le feuilleton Gerson pourrait bien durer jusqu’à la fin du mercato hivernal. Mécontent de son statut de remplaçant, le milieu de terrain, par l’intermédiaire de son père et agent Marcão, a demandé à quitter l’Olympique de Marseille. Le club phocéen n’y voyait aucun inconvénient et l’avait même autorisé à rentrer au Brésil avant la trêve Coupe du monde, le temps de boucler son retour à Flamengo. Mais les semaines passent et les deux clubs ne parviennent pas à s’entendre.

Flamengo, la seule solution pour Gerson ?

Leurs positions sont très éloignées, à tel point que les discussions ont été interrompues. Du moins jusqu’à cette semaine. En effet, le journaliste brésilien Julio Miguel Neto, du média Rubro-News, indique que l’Olympique de Marseille a accepté de relancer les négociations après une réunion mercredi. Le vice-champion de France en titre craint que Flamengo soit le seul club déterminé à investir sur le transfert de Gerson. C’est peut-être ce qui explique la patience des Marseillais sur ce dossier.

Car un autre journaliste local, Venê Casagrande, croit savoir que Flamengo va tenter de vendre plusieurs joueurs cet hiver pour financer le retour de Gerson. Autant dire que cette opération pourrait prendre des semaines et obliger l’Olympique de Marseille à patienter jusqu’à la fin du mercato hivernal. A ce moment, si aucun autre club ne se manifeste pour l’indésirable d’Igor Tudor, le président Pablo Longoria pourrait se retrouver dos au mur. Il serait alors difficile de continuer à réclamer 20 millions d’euros pour un joueur quasiment impossible à réintégrer. Plus le temps passe, et plus Flamengo pourrait se retrouver en positon de force dans les discussions.