OM : Le Vélodrome va adorer les anecdotes de Kaboré

OM : Le Vélodrome va adorer les anecdotes de Kaboré

Prêté par Manchester City avec option d’achat (20 M€), Issa Kaboré est un amoureux de l’Olympique de Marseille. Le latéral droit a grandi en tant que supporter grâce à son oncle Charles Kaboré, ancien joueur du club phocéen.

Choisi pour devenir la doublure de Jonathan Clauss, Issa Kaboré pourrait vite devenir le chouchou du Vélodrome. Le latéral droit prêté par Manchester City est un véritable supporter de l’Olympique de Marseille. Et pour cause, son oncle n’est autre que Charles Kaboré, le milieu de terrain passé par le club phocéen entre 2007 et 2013. « L'Olympique de Marseille représente un très grand club pour moi », a confié le Burkinabé au site officiel de sa nouvelle équipe.

Issa Kaboré 100% Marseillais

« Quand j'étais petit, tonton Charly venait à la maison, nous montrait les photos et nous donnait des ballons pour jouer, donc on ne connaissait que l'OM, a raconté l’ancien Troyen. Quand on allait dans les cybers, on allait faire les recherches pour regarder les matchs de l’OM et le centre de formation de l’OM. On voulait tous venir à l’OM. Aujourd’hui me voilà. Ça me fait vraiment plaisir est c’est un rêve qui se réalise. »

Que les fans se rassurent, Issa Kaboré redescendra vite sur terre. Le latéral droit de 21 ans n’a pas simplement signé pour porter le maillot de l’Olympique de Marseille. « Mon objectif pour l'équipe, c'est de finir champion et d'aller le plus loin possible en Ligue des Champions, a-t-il prévenu. Il y a trois ans, quand j'allais dans les salles de sport, je mettais l'hymne de la Ligue des Champions pour me motiver. »

« Mon objectif personnel ? Jouer le plus de matchs possible et aider l'équipe à atteindre le plus haut niveau. Je viens pour apporter tout mon savoir, tout ce que j'ai appris depuis l'enfance à l'OM pour qu'on puisse atteindre le haut niveau. Je m'adapte très rapidement, je me donne à fond pour que l'équipe puisse obtenir les meilleurs résultats », a annoncé Issa Kaboré, dont le discours ambitieux plaira également aux fans marseillais.