OM : L'agent de Rongier révèle les coulisses du feuilleton de l'été !

OM : L'agent de Rongier révèle les coulisses du feuilleton de l'été !

Photo Icon Sport

Titulaire indiscutable d’André Villas-Boas à Marseille depuis plusieurs semaines, Valentin Rongier ne doit pas regretter son choix de s'être engagé en Provence. D’autant que son transfert a été très délicat à boucler cet été…

Et pour preuve, c’est hors période de mercato, sous la forme d’un joker, que l’ancien capitaine du FC Nantes a signé à l’Olympique de Marseille. Un feuilleton à peine croyable, lequel a trouvé son épilogue au lendemain de la clôture officielle du marché des transferts. Interrogé sur RMC, l’agent de Valentin Rongier, à savoir Franck Belhassen, est revenu sur les coulisses de ce deal épuisant mentalement pour les différents acteurs de ce dossier, de Waldemar Kita à Jacques-Henri Eyraud en passant par Frank McCourt et par l’entourage du joueur.

« Waldemar Kita (le président nantais, ndlr) sait que Valentin est un très bon joueur, il l'a eu longtemps chez lui. Et il sait qu'il est capable d'aller dans un plus grand club encore après. L'échec du deal le dernier soir du mercato, c'est uniquement pour un problème d'intéressement (à la revente, ndlr) » indique l’agent de Valentin Rongier, expliquant alors la position du joueur à ce moment-là. « Il se dit que si l'OM le voulait vraiment, ils auraient fait un effort, que si Nantes avait tenu sa promesse, ils l'auraient libéré... Il peut en vouloir à la tête entière. Et à moi aussi, c'est logique ».

McCourt a participé aux négociations

Le lendemain, Valentin Rongier s’engage cinq ans avec l’Olympique de Marseille… après d’ultimes tractations avec Frank McCourt en dépit d’un lourd décalage horaire avec les Etats-Unis. « Comme l’actionnaire majoritaire de l’OM (Frank McCourt, ndlr) est à quelques kilomètres du Vieux Port, il faut attendre qu’il se réveille » se souvient Franck Belhassen. « A 19h30, on remonte dans les bureaux et tout le monde fait une gueule d'enterrement... parce qu'il y avait encore des choses qui avaient changé ! C'était un peu marrant, un peu tendu même. Et à 22h30, 23h, on a réussi à tout boucler ». Assurément, ce dossier restera comme le feuilleton du mercato estival en France. Au vu des performances de Valentin Rongier, l’OM doit se dire que cela valait le coup…