OM : Bakambu crache sur Longoria et Tudor

OM : Bakambu crache sur Longoria et Tudor

Icon Sport

Recruté par Pablo Longoria en janvier dernier, Cédric Bakambu a quitté l’OM six mois plus tard par la petite porte.

Plus souvent remplaçant que titulaire avec Jorge Sampaoli la saison dernière, Cédric Bakambu a toutefois contribué à la qualification de l’Olympique de Marseille pour la Ligue des Champions avec certains buts décisifs comme face à Lens ou contre Nice au Vélodrome. Malgré cela, l’international congolais a été poussé vers la sortie cet été et en toute fin de mercato, « Bakagoal » a pris la direction de l’Olympiakos en Grèce. Dans une interview accordée au streamer Zack Nani, l’ancien attaquant du FC Sochaux et de Villarreal est revenu sur les conditions de son départ de l’Olympique de Marseille. Et l’attaquant de 31 ans garde un souvenir très amer des méthodes de Pablo Longoria mais également d’Igor Tudor, lequel faisait jouer Cédric Bakambu au poste de latéral droit durant les entraînements.

Bakambu balance sur Longoria et sur Tudor 

« Ils voulaient de l’argent. Sauf que moi, quand Pablo (Longoria) est venu me chercher, il me parle de deux ans et demi, ce n’est pas pour que je reparte au bout de six mois. Donc je dis : « non, je n’ai pas trop envie de partir, je reste. » En plus, il y a le projet Ligue des Champions. J’ai mis des buts importants la saison passée. Pour moi c’était légitime que je sois dans le projet, dans la continuité. J’ai juste dit que je voulais être dans le projet, laisse-moi faire mon trou, ça va bien se passer pour moi. Sauf qu’il ne l’entendait pas de la sorte. Et comme les offres sont tombées… Ça parlait de 6-7 M€. Lui, il s’est dit : « il ne veut pas partir, on va lui mettre la pression. » Donc ils ne me faisaient plus jouer. Pour te dire la vérité, à l’entraînement, je jouais arrière gauche, arrière droit, alors que je suis attaquant » a lancé Cédric Bakambu, pas vraiment en phase avec les méthodes du binôme Tudor-Longoria à l’OM et qui a finalement accepté de filer (libre) à l’Olympiakos. Un départ qui n’a pas renfloué les caisses du club phocéen mais qui a eu le mérite d’économiser un gros salaire pour la saison 2022-2023.