OM : Amine Adli, le bon plan de la fin du mercato

OM : Amine Adli, le bon plan de la fin du mercato

Amine Adli, l’une des premières pistes de l’OM cet été, est toujours disponible. Et son prix est en train de baisser alors que Toulouse cherche à le vendre. 

Toujours aussi prompt à réagir sur la moindre piste, et à en lancer lui-même d’autres si besoin, Pablo Longoria est aussi capable de mettre un joueur de côté pour mieux revenir dessus par la suite. C’est ce que le président de l’OM effectue en ce moment avec deux éléments : Thiago Almada et Amine Adli. Ce dernier est dans l’attente d’un départ de Toulouse, mais absolument rien ne vient. L’Olympique de Marseille attend désormais de boucler quelques ventes pour avancer sur un nouveau joueur offensif, et cette tactique pourrait aussi permettre au club provençal d’arriver en position de force dans ce dossier. Car le TFC ne s’en cache plus, il ne compte pas sur Adli pour la saison à venir, et attend donc une vente pour un milieu offensif prometteur à un an de la fin de son contrat. 

« Est-ce qu'il y a une chance de voir Adli prolonger avec nous? Non, cela fait longtemps que je n'y crois plus. J’ai dû avoir une douzaine de discussions avec lui et à un moment, quand le joueur ne veut pas, il ne veut pas. Pour moi il va partir cet été car il ne veut pas rester », a clairement prévenu Damien Comolli, le président du TFC, au micro de RMC. Une affirmation claire alors que le joueur est, pour une fois, sur la même longueur d’ondes que la formation de Ligue 2. Encore faut-il trouver preneur, puisque le club haut-garonnais n’a pas reçu la moindre offre pour le moment. Au début de l’été, Toulouse espérait un montant de 8 ME pour céder celui qui a été élu récemment meilleur joueur de Ligue 2. Cela devrait baisser, surtout si les propositions ne tombent pas. En juin dernier, le Milan AC avait tenté sa chance avec 5 ME, et 2 ME de bonus éventuels. Le TFC avait alors refusé fermement. Plus d’un mois après, le discours risque de rapidement évoluer. Pour le bonheur de l’OM ?