Mercato OM : Les menaces de la DNCG font rigoler Longoria !

Mercato OM : Les menaces de la DNCG font rigoler Longoria !

La DNCG a annoncé vendredi l'encadrement de la masse salariale et des indemnités de mutations de l'Olympique de Marseille. Mais du côté des dirigeants de l'OM on ne semble pas réellement craindre les effets de cette mesure.

En début de semaine, la Direction nationale du contrôle de gestion avait mis en veille sa décision concernant l’Olympique de Marseille, attendant des précisions complémentaires, mais visiblement dès vendredi la messe était dite et le gendarme financier du football a décrété l’encadrement de la masse salariale et des indemnités de mutations du club phocéen. A l’heure où l’OM semble être lancé dans de nombreux dossiers, alors qu’aucun joueur n’a été vendu lors de ce mercato 2021, mais que la masse salariale est soulagée par les départs libres de Thauvin et Germain, cette sanction de la DNCG pouvait faire craindre un coup d’arrêt dans de nombreuses négociations pour Pablo Longoria. Mais que nenni. Citant des sources internes au club de Frank McCourt, les dirigeants marseillais sont toujours le pied sur l’accélérateur et ces mesures ne vont pas empêcher Jorge Sampaoli d’avoir les nombreux renforts que l’entraîneur argentin réclamait à Pablo Longoria.

Après Konrad de la Fuente et Gerson, l’Olympique de Marseille n’a aucun doute concernant ses nombreux autres renforts attendus : Guendouzi, Lopez, Under…. « Le cercle vertueux est lancé, Strootman est parti pour partir, il ne reste plus que Mandanda et Benedetto en gros salaires. Si on avait vendu un ou deux joueurs avant le 30 juin la situation ne serait pas la même », a confié ce membre de l’OL au quotidien local. Car du côté de Pablo Longoria on sait que le propriétaire de l’Olympique de Marseille respectera son engagement de continuer à assumer ses promesses de relancer son club, quitte à mettre une nouvelle fois la main à la poche. La DNCG ne fait donc pas peur à Pablo Longoria, qui est visiblement en mode Football Manager pour ce marché des transferts 2021.