Cheyrou, un lofteur bientôt illégal à l'OM ?

Cheyrou, un lofteur bientôt illégal à l'OM ?

Photo Icon Sport

La saison est désormais lancée depuis plusieurs semaines, mais le loft de l’Olympique de Marseille n’est toujours pas vide et c’est surtout la présence de Benoît Cheyrou, fidèle soldat de l’OM, qui interpelle. Même si le milieu de terrain est désormais dans l’ombre, compte tenu des bons résultats du club phocéen, les vrais supporters de Marseille ne peuvent pas se réjouir de savoir que Cheyrou doit travailler au quotidien avec la réserve de l’OM. Depuis le début de l’été, le joueur de l'OM a connu des hauts, avec son retour dans le groupe de Marcelo Bielsa le 2 septembre, et des bas, dès le lendemain lorsqu’il était informé qu’il devrait repartir avec la CFA2. Alors que l’on s’attendait à du mouvement cette semaine, Vincent Labrune étant rentré de vacances, Benoît Cheyrou travaille toujours à part et le syndicat des joueurs pros pourrait rapidement avoir son mot à dire. En effet, les textes qui gèrent les rapports entre les clubs professionnels et les joueurs sont clairs. S’il est autorisé de créer un deuxième groupe d’entraînement, ce qui est le cas à l’Olympique de Marseille, cela doit se faire de « manière temporaire ». Et dans la mesure ou l’on approche les deux mois et demi de mise à l’écart pour Benoît Cheyrou, ce caractère temporaire risque de disparaître très vite. Reste à savoir ce que la direction de l’OM va décider vis-à-vis d’un joueur que l’on disait très proche de Vincent Labrune. Mais ça, c’était avant.