Trop de pression et de sifflets à Chaban-Delmas pour Bordeaux ?

Trop de pression et de sifflets à Chaban-Delmas pour Bordeaux ?

Photo Icon Sport

Bordeaux va entamer le sprint final en championnat loin de ses bases, avec un déplacement à Nancy, samedi. Un soulagement peut-être pour certains joueurs, qui ne supportent plus la pression imposée par leurs propres fans à Chaban-Delmas. Interrogé sur la web TV du club, Fernando a reconnu que les Girondins étaient plus à l'aise à l'extérieur, où la pression est moindre.

« Ça peut s'expliquer par rapport à l'adversaire, qui attaque plus, qui nous laisse plus d'espaces. Peut-être que nous n'avons pas la pression de nos supporters comme c'est le cas cette année à la maison. Je crois qu'on est sorti sous les sifflets presque à tous les matchs, et certains joueurs ont un peu du mal à supporter ça, donc leurs prestations, leur confiance ne sont pas toujours au top. Donc à l'extérieur ça se voit moins. Ça peut inhiber certains joueurs. Je pense qu'il faut vraiment être costaud dans la tête et avoir un mental très fort pour faire abstraction de ces sifflets et rester dans son match », a expliqué le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, sixième meilleure équipe à l'extérieur cette saison, mais quinzième du classement des matchs joués à domicile...