Rachat de Bordeaux : Lopez promet 150 ME

Rachat de Bordeaux : Lopez promet 150 ME

La réponse pourrait tomber très rapidement en ce qui concerne l’avenir des Girondins de Bordeaux.

Le club aquitain a vu son propriétaire jeter l’éponge, et refuser de prendre en charge les dettes afin de précipiter la vente. La banque d’affaires Rothschild est chargée de trouver un repreneur, et les dossiers se multiplient. Un premier tri a été fait, avec cinq candidats, dont un qui a réussi à rester mystérieux pour le moment. Parmi les projets retenus, se trouve celui de Didier Quillot, de Nicolas Hoang et du duo Pascal Rigo - John Williams. Mais pour le moment, Gérard Lopez a clairement pris un temps d’avance. L’ancien propriétaire du LOSC, qui avait été viré du club nordiste au coeur de l’hiver devant les dettes cumulées, compte bien opérer de la même façon. Mais il a pour lui un fonds prêteur américain prêt à miser gros pour récupérer les Girondins.

L’Equipe évoque ainsi un montant de 150 ME pour le rachat, avec 50 ME à investir immédiatement sur le marché des transferts pour renforcer l’équipe. Et surtout, pour le moment, Gérard Lopez est le seul à avoir fait une offre ferme. Les autres ont jusqu’à lundi soir pour se positionner, et il n’y aura probablement pas à attendre longtemps pour que la décision finale ne tombe. Elle pourrait même intervenir dès mardi prochain. Il faudra ensuite boucler le dossier du stade auprès de la Métropole, et avoir un avis positif de la DNCG, même si ce n’est pas forcément obligatoire. La banque Rothschild pourrait donc avoir cinq offres sur son bureau dans les prochaines heures, et permettre ainsi aux suiveurs, passionnés et supporters, d’y voir rapidement plus clair en ce qui concerne l’avenir de leur club, qui a de grandes chances de changer de mains très prochainement. Cela permettrait dans un premier temps d’éviter toute relégation administrative en division inférieure.