FCGB : Gasset veut rendre service à l’ASSE, Bordeaux refuse

FCGB : Gasset veut rendre service à l’ASSE, Bordeaux refuse

Photo Icon Sport

Conscient des limites financières des Girondins, l’entraîneur Jean-Louis Gasset ne se fait pas d’illusions sur le mercato. Lui qui pourrait pourtant convaincre d’anciennes connaissances sans difficulté.

Contrairement à son prédécesseur Paulo Sousa, à qui Bordeaux avait vendu un projet inexistant, Jean-Louis Gasset a tout de suite été prévenu. La direction américaine souhaite conclure des ventes et n’envisage pas la moindre dépense sur le marché des transferts. Une situation inconfortable pour le nouvel entraîneur des Girondins, pourtant prêt à faire avec les moyens du bord et sans broncher.

« Là encore, il faudra s'adapter, a reconnu l’ancien coach de l’AS Saint-Etienne dans L’Equipe. Le gros problème, c'est qu'il faudra vendre encore un ou deux joueurs lors des deux prochains mercatos. Et s'il y a des sollicitations, ce sera pour lesquels ? Comme je ne sais pas s'il s'agira d'un latéral ou d'un attaquant, il faudra être capable de tout anticiper, en ayant une bonne idée, et pas cher. Cela passera donc par le prêt de joueurs pas titulaires indiscutables dans leur club et disposés à venir donner un coup de main sur sept ou huit mois. »

« Ce sera très difficile »

Peut-être l’occasion pour Gasset de reproduire ce qu’il avait réalisé chez les Verts en janvier 2018, lorsqu’il avait attiré des joueurs expérimentés comme Yann M’Vila et Mathieu Debuchy. « Non. Ils étaient arrivés en cours de saison, quand l'affaire était mal engagée et l'ASSE disposait d'un peu de moyens. Là, on entame le championnat et Bordeaux en a moins, a regretté le technicien, plus précisément interrogé sur les pistes M’Vila et Stéphane Ruffier. Ce sera difficile. Très. Mais pas impossible ? Il ne faut jamais le dire dans la vie. » Un très mince espoir pour Puel et ses dirigeants, impatients de se débarrasser de leurs indésirables.