FCGB : DaGrosa veut s’enrichir grâce aux erreurs de M6

FCGB : DaGrosa veut s’enrichir grâce aux erreurs de M6

Photo Icon Sport

Validée par la Métropole vendredi, la vente des Girondins de Bordeaux devrait être actée d’ici la fin du mois d’octobre.

Confronté aux doutes de certains élus, Joseph DaGrosa peut souffler et exposer son plan plus sereinement. « Laisser le club dans une meilleure position sportive et financière qu'on ne l'a trouvé. Ce serait un rêve et un sentiment de fierté d'avoir contribué à le faire grandir », a indiqué le patron de GACP au journal L’Equipe. Une fois de plus, on comprend que le fonds d’investissement veut faire des bénéfices. Mais que les supporters se rassurent, le successeur de M6 attendra un peu avant de se remplir les poches.

« On n'ambitionne pas de réaliser de profits les deux premières années, a-t-il certifié. Mais ce qui nous différencie de M6, c'est qu'on veut exploiter la marque Bordeaux à l'international. » En effet, l’Américain souhaite développer le FCGB au niveau du sponsoring, du merchandising et de la billetterie. Mais comment remplir un Matmut Atlantique de plus en plus vide ?

Un show à l’américaine à Bordeaux

« On a un savoir-faire américain en matière de show, on veut l'importer ici en améliorant l'expérience des supporters et en leur donnant une motivation pour aller au stade. On n'augmentera pas le prix des places comme certains pouvaient le craindre », a rassuré DaGrosa, qui a également répété que les plus-values au mercato n’étaient pas la base du projet. La preuve, si Bordeaux recevait 50 M€ pour son ailier en forme François Kamano, « je pourrais dire non », a osé celui que les supporters attendent au tournant…