Bordeaux : Le nouveau maire veut la tête de Longuépée

Bordeaux : Le nouveau maire veut la tête de Longuépée

Photo Icon Sport

Alors que le divorce est consommé entre la direction des Girondins et les supporters du FCGB, le nouveau maire de Bordeaux Pierre Hurmic espère bien remettre de l’ordre.

Dimanche soir, lors du second tour des élections municipales, Pierre Hurmic a enfin réussi son coup. Depuis 1995, cet avocat basque essaye de récupérer la ville de Bordeaux face à la Droite, longtemps portée par Alain Juppé. Mais après tant d’années d’efforts, le candidat écologiste a finalement atteint son but en récupérant l'Hôtel de Ville pour un mandat de six ans, provoquant là l'une des plus grosses surprises des élections municipales. Désormais installé sur le fauteuil de maire, Pierre Hurmic sait que le plus dur va commencer. S’il a plein d’autres projet pour Bordeaux, le nouvel élu cherchera également à redorer l’image des Girondins, le club de foot de sa ville. Pour cela, il entend bien pousser Frédéric Longuépée vers la sortie.

« Frédéric Longuépée s'est mis les supporters à dos, il s'est mis les journalistes à dos. J'ai suivi de près les mésaventures avec le sponsor. C'est une question que j'aimerais poser au représentant du fonds de pension si leur intention est de s'inscrire durablement, il faut qu'ils prennent leur responsabilité et que Mr Longuépée s'en aille dans les meilleurs délais », a lancé Hurmic sur RTL. Maintenant, et histoire d’arriver à ses fins, le maire va rencontrer les Ultramarines, qui ont manifesté leur colère la semaine dernière, à plus de 2 000 personnes, devant l'Hôtel de Ville de la capitale de l’Aquitaine.