Bordeaux : King Street lâche 30ME pour éviter le pire

Bordeaux : King Street lâche 30ME pour éviter le pire

Photo Icon Sport

La DNCG a validé les comptes des Girondins de Bordeaux, mais pour cela le propriétaire américain a présenté un gros gage de sérieux.

Point de scénario catastrophe pour le club de Bordeaux qui passait jeudi devant la Direction Nationale du Contrôle de Gestion, le gendarmer financier du football donnant un feu vert total au club au scapulaire. Pour cela, la DNCG avait, il est vrai, obtenu la certitude que King Street allait mette 30ME dans les caisses des Girondins de Bordeaux, ce qui a été fait sans sourciller par le tant décrié propriétaire américain. Cependant, comme le révèle L’Equipe ce vendredi, tout cela n’assure pas un avenir radieux pour Bordeaux puisque le budget est déficitaire, et cela va imposer un régime financier drastique. Outre un marché des transferts low cost, les dirigeants girondins vont hélas devoir tailler dans le personnel.

Le quotidien sportif rappelle que Frédéric Longuépée a 300 salariés sous ses ordres, et que du côté des services administratifs des Girondins de Bordeaux il pourrait y avoir des coupes sombres. Tout cela sans même parler du problème de l’entraîneur, Paulo Sousa ayant fait part de sa volonté de partir, mais pas de démissionner, tandis que Jean-Louis Gasset est déjà annoncé à la place du coach portugais. Autrement dit, si King Street a évité le pire à Bordeaux, les semaines et les mois qui viennent ne seront pas très simples du côté des Girondins. Et cela dans une ambiance toujours aussi délétère entre le président du club, le nouveau maire de Bordeaux et les supporters.