Non au PSG, oui à la France, Zidane parle enfin !

Non au PSG, oui à la France, Zidane parle enfin !

Zinedine Zidane a décidé de briser le silence, sur l'intérêt du PSG, et sur le chemin qu'il préfère, celui de l'équipe de France de football qui le fait totalement rêver. 

Dans un très long entretien au journal L’Equipe, Zinedine Zidane a fait le point sur sa vie, lui qui a désormais 50 ans. Si son nom a souvent été évoqué au Paris Saint-Germain ces dernières semaines, l’Emir du Qatar a fini par comprendre que Zizou avait fait son choix. Le champion du monde 1998 ne rejoindra pas le PSG pour succéder à Mauricio Pochettino, et il s’en est expliqué de vive voix. Le technicien français, triomphant lors de ses débuts avec le Real Madrid, ne veut pas fermer la porte définitivement au PSG, surtout qu’il considère le club de la capitale comme un choix possible à l’avenir. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par zidane (@zidane)

Mais à l’heure actuelle, c’est non. « Si je peux entrainer le PSG ? Il ne faut jamais dire jamais. Surtout lorsque vous êtes entraîneur aujourd’hui. Mais la question est sans objet.Ce n’est absolument pas d’actualité.Quand j’étais joueur, j’avais le choix, presque tous les clubs. Entraîneur, il n’y a pas cinquante clubs où je peux aller. Il y a deux ou trois possibilités. C’est la réalité actuelle. Coach, on a beaucoup moins le choix que joueur. Si je repars dans un club, c’est pour gagner. Je le dis en toute modestie. C’est pour cela que je ne peux pas aller n’importe où. Pour d’autres raisons, aussi, je ne pourrais peut-être pas aller partout », a livré Zidane, qui assure aussi que les championnats allemands et anglais ne sont peut-être pas faits pour lui étant données ses difficultés pour parler la langue du pays. 

La France, c'est le summum pour Zidane

Le PSG a donc encore un espoir à l’avenir, mais pour l’heure, ce qui tente clairement Zidane, ce sont les Bleus. L’ancien maestro de l’équipe de France ne s’en cache pas, et s’il ne veut pas particulièrement pousser Didier Deschamps vers la sortie, il pose sa candidature pour devenir le boss des champions du monde. « J’en ai envie, bien sûr. Je le serai, je l’espère, un jour. Quand? Ça ne dépend pas de moi. Mais j’ai envie de boucler la boucle avec l’équipe de France. J’ai connu cette équipe de France en tant que joueur. Et c’est la plus belle des choses qui me soient arrivées! (Il met sa main sur son cœur.) Mais vraiment! C’est le summum. Et donc, comme j’ai vécu ça et qu’aujourd’hui je suis entraîneur, l’équipe de France est bien ancrée dans ma tête. L’équipe de France est la plus belle chose qui soit », a livré Zinedine Zidane, qui semble prêt à tout abandonner pour diriger les Bleus. Pour le moment, la question ne se pose pas puisque Didier Deschamps est toujours sous contrat, et qu’il semble en plus désireux de continuer l’aventure. Tout cela sera discuté avec la Fédération Française de Football en janvier, quelques semaines après le Mondial au Qatar.