Malaise : Deschamps et Benzema, la France c'est fini

Malaise : Deschamps et Benzema, la France c'est fini

Presque cinq ans après les propos de Karim Benzema sur Didier Deschamps, ce dernier a confirmé qu'il lui était impossible de pardonner à l'attaquant français du Real Madrid.

Tandis qu’un candidat à la présidence de la Fédération Française de Football a récemment mis un euro dans la machine en expliquant sérieusement qu’il voulait imposer à Didier Deschamps le retour de Karim Benzema en équipe de France, le sélectionneur national a lui fait savoir ce samedi qu’il n’avait pas l’intention de changer d’avis sur KB9. Interrogé sur RTL concernant la star française du Real Madrid, qualifiée par Zinedine Zidane de meilleur attaquant français de l’histoire, Didier Deschamps a été très clair. Il n’a toujours pas pardonné à Karim Benzema d’avoir dit qu’il avait « cédé à une partie raciste de la France » en refusant de le convoquer chez les Bleus suite à l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena. Des propos qui avaient eu des effets directs sur la vie du coach des Bleus, puisque sa maison avait été taguée d’un « raciste » au coeur de l’été 2016 alors que la France entamait l’Euro sans Benzema.

Les années passent, mais Didier Deschamps est toujours très remonté contre son ancien joueur chez les Bleus. « C’est une trace indélébile. Même si avec le temps ça s’apaise un peu, je ne peux pas oublier. Ce n’est pas lié qu’à Karim Benzema. Il y a des déclarations d’autres personnes aussi qui ont amené à ce fait violent et qui touche à ma famille. Quand ça me concerne sur mes choix de sélectionneur, la tactique, l’aspect technique, ça a lieu d’être et ça n’a pas d’importance. Là, on a franchi la ligne blanche. Ça touche mon nom, ma famille. Pour moi, c’est inacceptable. Tenir certains propos, ça amène forcément à une agressivité verbale ou physique. J’en subis les conséquences. On ne peut pas oublier. Je ne peux pas oublier. Je n’oublierai jamais », a expliqué, très fermement le sélectionneur national, qui avait eu droit suite aux propos de Karim Benzema à des attaques musclées de différentes personnalités du football, on pense à Eric Cantona, mais également du show-business.