France : PSG vs OM, Didier Deschamps est vacciné

France : PSG vs OM, Didier Deschamps est vacciné

Icon Sport

Garant de la bonne ambiance dans le vestiaire des Bleus, Didier Deschamps semble avoir réussi son pari pour cette Coupe du monde 2022.

En effet, l’ambiance est excellente dans le groupe de l’Equipe de France depuis le début de cette Coupe du monde au Qatar, un élément déterminant pour aller au bout d’une grosse compétition. Comme en 2018 en Russie, Didier Deschamps a réussi à bâtir un groupe compétitif mais surtout qui vit bien ensemble, ce qui n’est parfois pas si simple. Lors de l’Euro 2021, de nombreuses tensions étaient apparues notamment lors du dernier match contre la Suisse avec Pogba ou encore Coman tandis que le retour de Benzema avait été géré délicatement en interne. Sur l’antenne de RMC, Eric Di Meco a évoqué cet aspect ultra-important lors d’une grande compétition et estime que pour ce Mondial 2022 au Qatar, Didier Deschamps a trouvé l’équilibre parfait pour bâtir un groupe joyeux et heureux de vivre ensemble.

Benzema, un retour mal préparé en 2021 ?

« La bonne ambiance, c’est grâce à Didier (Deschamps). Dans sa carrière de joueur, il a connu la catastrophe de la non-qualification à la Coupe du monde 1994. A l’époque, il y avait une grosse rivalité OM-PSG avec une ambiance très moyenne dans le vestiaire et ça avait plombé la campagne de l’équipe de France. En tant que joueur, il a vécu des ambiances moyennes. Juste avant l’Euro 2021, il y a eu la sortie de Giroud qui a froissé Mbappé, Mbappé qui voulait répondre dans les médias le lendemain, le retour mal préparé de Benzema. Il sait que le secret c’est la bonne entente pendant la compétition. Cette bonne entente ne fait pas gagner mais si tu ne l’as pas, elle peut te faire perdre » explique le consultant de RMC, qui fait référence à une période noire des Bleus dans les années 1990 quand les joueurs parisiens et marseillais ne se parlaient pas, avant de conclure.

Un faussé entre les titulaires et les coiffeurs, ça aide

« Je suis persuadé que le fait qu’il y ait une équipe-type avec les remplaçants loin derrière - à part sur un ou deux postes - ça aide à l’ambiance. Parce que ce sont les remplaçants qui font l’ambiance. On se souvient de Candela et toute la clique en 1998, de Rami en 2018. Quand les remplaçants sont trop proches des titulaires et qu’il y a des doutes sur la composition d’équipe, ça peut plomber l’ambiance. Là, Didier a un onze-type qui a performé » estime Eric Di Meco, convaincu que les planètes sont alignées en 2022 pour aller loin grâce à cette ambiance parfaite au sein du groupe tricolore. Il faudra toutefois un peu plus que de la bonne ambiance et de la joie de vivre pour venir à bout d’une redoutable équipe d’Angleterre. Cela tombe bien, l’Equipe de France de Kylian Mbappé a bien d’autres arguments à faire valoir.