France : Avec des amis comme Le Graet, Platini n'a pas besoin d'ennemis

France : Avec des amis comme Le Graet, Platini n'a pas besoin d'ennemis

Photo Icon Sport

Président de la Fédération Française de Football, Noël Le Graët a clairement pris ses distances avec Michel Platini dans un entretien accordé ce samedi à l'Agence France Presse. Interrogé sur la fin, en octobre prochain, de la sanction qui frappe l'ancien président de l'UEFA, lequel a été puni par la FIFA alors que la justice l'a totalement mis hors de cause pour avoir perçu 1,8ME de Sepp Blatter, l'actuel président de la Fédération Française de Football n'a pas été très tendre.

Car pour Noël Le Graët, la page Michel Platini semble être définitivement tournée. « Chacun sa vie, chacun se démerde. Il a été un joueur formidable, le meilleur joueur de tous les temps de l'histoire du football français. Mais ses histoires FIFA, je n'ai pas à juger. Sa suspension s'achève en fin d'année. La FIFA et l'UEFA c'est compliqué pour lui. L'UEFA vient de réélire Aleksander Ceferin, l'élection de la FIFA aura lieu à Paris en juin avec Gianni Infantino, il n'y a pas de candidats en face. Je ne sais pas ce qu'il va faire, s'il est intéressé à rester dans le foot ou pas. C'est une question à lui poser », a balancé le patron de la FFF, qui ne prendra pas des risques pour faire revenir Michel Platini vers les sommets des instances mondiales.