Entre Karim Benzema et les cris homophobes, ça suffit !

Entre Karim Benzema et les cris homophobes, ça suffit !

Photo Icon Sport

Noël Le Graët s'est mis tout seul dans le pétrin en annonçant la fin de la carrière tricolore de Karim Benzema. Et depuis, le président de la Fédération Française de Football n'échappe pas aux vives critiques. C'est notamment le cas de celles lancées par Vikash Dhorasoo. 

Candidat de la France Insoumise aux prochaines élections municipales à Paris, Vikash Dhorasoo n’a jamais eu sa langue dans la poche, l’ancien joueur du PSG et de l’OL, notamment, prenant toujours des positions radicales. Alors, quand il a été interrogé sur le cas de Karim Benzema, mis à la porte de l’équipe de France par Noël Le Graët d’une manière plutôt brutale, Vikash Dhorasoo a pris à la gorge le patron de la FFF dont il estime qu’il est totalement à la ramasse ces derniers temps. Car selon lui, le cas Benzema n’est pas le premier exemple pour montrer que NLG se trompe souvent.

Et Vikash Dhorasoo de vider son sac. « La prise de parole de Le Graët contre Benzema est inappropriée. Il n’est pas dans son rôle. Ça fait deux fois qu’il se trompe, après les discriminations et les cris homophobes. Ça montre bien que la démocratie à la FFF fonctionne très très mal. Il est président par cooptation. Et derrière, il estime être président à vie. Car il pense que Benzema arrêtera sa carrière avant lui. Donc il peut se permettre de dire : ‘Tant que je suis là, donc tout le temps, Benzema ne jouera plus’. Il parle à la place du sélectionneur. C’est quand même incroyable. Comment un président de fédération peut dire ça sur un joueur de foot ? Surtout que Karim Benzema a un talent incroyable. Ce n’est plus un choix de niveau, c’est une histoire de personnes. Et ça me dérange beaucoup », a lancé, sur Yahoo Sport, l’ancien international tricolore. Noël Le Graët appréciera, même si on peut penser que ce dernier n’a que faire de l’avis de Vikash Dhorasoo…et de pas mal de monde.