Edf : Zidane sélectionneur, le ras-le-bol de Deschamps

Edf : Zidane sélectionneur, le ras-le-bol de Deschamps

Icon Sport

Alors qu'il n'a toujours pas prolongé son contrat en tant que sélectionneur de l'Équipe de France, Didier Deschamps souhaite non seulement prolonger mais aussi écarter le spectre de Zinédine Zidane. Il ne veut plus entendre parler de son homologue français dans les années à venir.

Depuis ce lundi 1er janvier 2023, l'Équipe de France ne possède plus de sélectionneur. Le contrat de Didier Deschamps à la tête des Bleus a expiré. La Fédération française de football (FFF) doit se réunir le 7 janvier durant une assemblée générale pour discuter de l'avenir de Deschamps. La question du renouvellement de son contrat sera tranchée. Selon les informations du journaliste de l'Équipe, Loïc Tanzi, Didier Deschamps va prolonger son contrat avec l'Équipe de France pour ne plus être associé à Zinédine Zidane, qui souhaite lui succéder depuis plusieurs années. « La durée du contrat, c’était le seul doute et s’il a signé pour quatre ans, c’est pour ne plus être confronté à la rumeur Zidane » a déclaré le journaliste sportif au sujet de l'avenir du technicien français.

L'Euro 2024, l'objectif de Didier Deschamps

L'ancien coach de l'OM sera donc l'entraîneur des Bleus, et il reste à savoir s'il a obtenu le contrat qu'il attendait, qui lui permettrait d'aller jusqu'à la Coupe du monde 2026. De quoi se débarrasser de Zidane et des nombreuses rumeurs autour de son poste. L'ancien milieu de terrain souhaite remporter l'Euro 2024. La seule compétition qu'il n'a pas remportée depuis qu'il entraîne la France. Finaliste lors de l'édition 2016 dans l'hexagone, Deschamps a l'objectif de remporter ce championnat d'Europe en Allemagne. Éliminés lors des huitièmes de finale lors de la dernière édition, les Tricolores vont arriver avec un esprit revanchard et un statut de finalistes de la Coupe du monde.

Deschamps et Zidane ne se supportent pas

Didier Deschamps sera une nouvelle fois le capitaine du navire, comme depuis 10 ans. Zinédine Zidane devra patienter, au moins jusqu'en 2026 pour prendre la place de son ancien capitaine en sélection. D'ici-là, Deschamps ne veut plus entendre parler de Zizou. Deux hommes qui ont remporté la Coupe du monde 1998 et l'Euro 2000 ensemble, sans compter leur parcours victorieux commun avec la Juventus. Mais qui se sont éloignés avec le temps, notamment avec une vision du football radicalement différents, et des intérêts communs pour le poste de sélectionneur de l'équipe de France. C'est bien ce duel pour diriger les Bleus qui jette un froid entre les deux techniciens. « Le problème c’est que Didier Deschamps veut rester jusqu’en 2026, et ce n’était pas prévu. Sur ça, il y a Zinedine Zidane qui attend dans l’antichambre. Et il n’attendra pas quatre ans de plus. A priori, il n’y a pas de suspense car l’objectif est atteint et que le courant passe toujours avec les joueurs. Le problème, c’est que les entraineurs dans l’antichambre, ils usent de leur réseau, de leur lobby. Et quand on est en place, c’est insupportable. Il va y avoir quelque chose de cassé entre Deschamps et Zidane, c’est une guerre larvée et de toute façon, ils se détestent », a récemment expliqué Chérif Ghemmour, journaliste pour So Foot, sur les ondes de Sud Radio. Un problème bien ancré et que Didier Deschamps espère désormais mettre derrière lui en prolongeant pour au moins deux ans avec les Bleus.