EdF : Le kart Giroud laisse la pole à la F1 Benzema

EdF : Le kart Giroud laisse la pole à la F1 Benzema

Icon Sport

Passé d'indésirable à buteur providentiel en quelques jours, Olivier Giroud ne compte pas mettre fin aussi vite à son aventure avec l'Equipe de France. Il est plus que jamais motivé à prendre une place dans les 23 appelés pour le Mondial au Qatar.

Tout va très vite en football et Olivier Giroud ne pourra pas dire le contraire. Ces derniers mois auront été ceux de tous les extrêmes pour lui dans sa relation avec l'Equipe de France. Titulaire inamovible de Didier Deschamps malgré un statut précaire en club, il avait perdu sa place pour l'Euro au profit de Karim Benzema. Pire, après la compétition, Deschamps choisissait de ne plus le sélectionner avec les Bleus. L'attaquant du Milan AC a pourtant marqué 11 fois en 29 matches et conquis l'exigeant public milanais mais il semblait destiné à une fin de carrière internationale brutale. Non sélectionné pour les matches de mars avec les Bleus, il a finalement bénéficié de la blessure de Benzema pour faire un retour express en Equipe de France.

Giroud va s'accrocher, Pirès le voit aller au Qatar

Et quel retour ! Il ne lui a fallu que 22 minutes pour retrouver le chemin des filets avec une équipe qu'il n'avait plus côtoyée depuis neuf mois. Le signe qu'Olivier Giroud reste à l'affût, toujours disponible pour jouer avec les Bleus dans un avenir proche et peut-être accompagner la troupe de Didier Deschamps au Qatar en novembre prochain. C'est en tout cas son souhait. « Si le coach a besoin de moi, je me ferai un plaisir de donner le maximum pour ce maillot et garder cette détermination même à 35 ans », a t-il déclaré à RTL après le match face à la Côte d'Ivoire.

Un projet que le consultant de M6 et ancien international, Robert Pirès, juge crédible et réalisable. « Il sait qu'il est passé derrière Karim Benzema. Mais il n'a pas abandonné. […] Quand il sait qu'il a encore cette chance ou cette opportunité, il se battra jusqu'au bout et il ira chercher cette petite place pour aller à la Coupe du Monde », a t-il analysé. Une analyse partagée par le principal intéressé. « Il me connaît bien, il connaît ma mentalité, ma force de caractère et ma détermination qui est intacte comme au premier jour en équipe de France », a répondu Giroud. Le deuxième meilleur buteur de l'Equipe de France (47 buts) aura à cœur de confirmer ses bonnes dispositions face à l'Afrique du Sud mardi soir et peut-être remettre son nom dans l'esprit de Didier Deschamps.