EdF : Le Graët accélère la réconciliation entre Rabiot et Deschamps

EdF : Le Graët accélère la réconciliation entre Rabiot et Deschamps

Photo Icon Sport

Plutôt rancunier, Didier Deschamps n’a pas oublié la décision d’Adrien Rabiot avant la Coupe du monde 2018.

Vexé de ne pas figurer parmi les 23, le milieu du Paris Saint-Germain avait refusé de rester à disposition du sélectionneur en tant que suppléant. Résultat, le Parisien continue de payer son erreur puisqu’il reste écarté par un Deschamps toujours remonté. « J'ai l'impression que vous me parlez d'un joueur qui a été très bon avec l'équipe de France. Si c'est le cas, regardez les six matchs qu'il a fait avec nous », a lâché le technicien sur beIN Sports.

Invité à réagir sur ce tacle appuyé, Noël Le Graët s’est montré prudent. « Je suis toujours d'accord avec mon sélectionneur, tout le temps... Surtout en public ! », a subtilement répondu le président de la Fédération Française de Football après l’assemblée fédérale d’hiver. Mais le dirigeant ne cache pas pour autant sa volonté de calmer les choses avec Rabiot, et le plus vite possible.

Le Graët veut réintégrer Rabiot

« Maintenant que l'équipe de France a fini "son année", ma secrétaire va appeler le PSG et lui, pour le faire venir dans les meilleurs délais nous dire un petit bonjour, a annoncé Le Graët. Il a 23 ans, il a fait une bêtise mais j'ai toujours été partisan de savoir pardonner. Après, s'il est super bon, c'est Didier qui décidera. En tout cas la Fédération ne prendra pas, n'a pas pris d'ailleurs, de sanctions lourdes contre un garçon qui a du talent et qui a fait une bêtise. » Vous l'aurez compris, le patron du foot français veut revoir Rabiot en Bleu.