EdF : La France perd, l’aveu cash de Griezmann

EdF : La France perd, l’aveu cash de Griezmann

Icon Sport

La France s’est inclinée mercredi dans un match sans enjeu contre la Tunisie malgré un imbroglio énorme en fin de match.

Antoine Griezmann pensait avoir marqué le but de l’égalisation contre la Tunisie, mercredi au bout du temps additionnel. Après consultation de la VAR, le but de l’attaquant de l’Atlético de Madrid a été annulé et même si une réclamation a été portée par la Fédération Française de Football auprès de la FIFA, le score est pour l’instant de 1-0 pour la Tunisie. Une défaite sans conséquence pour les Bleus, qualifiés pour les huitièmes de finale de la compétition avant le coup d’envoi du match et qui conservent leur première place malgré la défaite. Après cette rencontre laborieuse en raison des neuf changements effectués par Didier Deschamps, Antoine Griezmann, justement, a évoqué ce revers sans conséquence. Et qu’on se le dise, la défaite française contre la Tunisie ne va pas empêcher Antoine Griezmann de dormir dans les nuits à venir.

Une défaite sans conséquence pour Griezmann

« C'est chiant, c'est dommage. On voulait faire le plein, prendre les trois points. C'est comme ça... Après, il y a eu beaucoup de changements, de joueurs qui n'ont pas évolué à leur poste. C'était donc compliqué pour tout le monde. Ils ont tout donné. Après, on a essayé de revenir au score en seconde période. On a eu les occasions, mais on n'a pas pu le faire... (...) C'est bien parce que tout le monde a participé. Ensuite, c'est dur pour ceux qui ne jouent pas à leur poste, mais c'est comme ça, c'est un rêve pour tout le monde de jouer une Coupe du monde et pour beaucoup, c'était le premier match dans cette compétition. Il faut être tranquille. On a vu en 2018 que ça ne change rien pour les 8es si on reste concentré, qu'on travaille ensemble (la France avait fait match nul contre le Danemark en poules avant de sortir l'Argentine, NDLR). On saura dès ce soir contre qui on joue. Il faudra bien se préparer » a reconnu Antoine Griezmann, bien conscient que la France n’aura pas du tout le même visage contre la Pologne dimanche après-midi avec les retours de joueurs majeurs tels que Lloris, Griezmann donc mais également Mbappé, Dembélé, Rabiot, Koundé ou encore Théo Hernandez.