EdF : La France joue dans le stade du PSG, Guendouzi dégoûté

EdF : La France joue dans le stade du PSG, Guendouzi dégoûté

Icon Sport

Formé au Paris Saint-Germain mais à l’OM depuis cet été, Mattéo Guendouzi a déjà le cœur bleu et blanc. En conférence de presse, le milieu de l’équipe de France a avoué qu’il aurait préféré recevoir le Kazakhstan au Stade de France, samedi prochain. 

Prêté début juillet par Arsenal, Mattéo Guendouzi a très vite fait oublier son passé de « titi parisien » aux supporters de l’OM. La cité phocéenne l’a adopté. Il faut dire que le milieu de terrain, hargneux, infatigable et déjà indispensable dans le système de Jorge Sampaoli, a un tempérament qui colle à la ville de Marseille. Mattéo Guendouzi a lui aussi presque zappé sa formation au PSG, de ses six ans jusqu’à ses quinze ans, avant de rejoindre Lorient. Il se sent très bien à l’OM, où il veut s’inscrire dans la durée. Il l’a répété encore une fois en conférence de presse ce jeudi à Clairefontaine. Et il aussi tapé dans le mille auprès de ses supporters, en évoquant franchement la décision de faire jouer le match des Bleus contre le Kazakhstan au Parc des Princes. 

« C'est vrai que j'aurais préféré jouer au Stade de France »

« C'est vrai que j'aurais préféré jouer au Stade de France. Le Parc des Princes, c'est le stade du PSG, on y est avec l'équipe de France, on aura à coeur de gagner là-bas. J'espère que les personnes qui viendront au stade seront de tout coeur avec nous », a lâché le milieu de l’OM, qui craint peut-être aussi de recevoir quelques sifflets. Ce match de qualification pour la Coupe du monde 2022 se déroulera exceptionnellement au Parc des Princes. Une première depuis octobre 2013. Des travaux sur le RER B empêchent la tenue de la rencontre au Stade de France. Si Didier Deschamps accorde enfin quelques minutes à Mattéo Guendouzi, la réaction du public parisien sera à observer. Et ce n’est pas certain que cette sortie médiatique ait un effet positif.