EdF : Guendouzi s’inclut déjà dans la liste de Deschamps

EdF : Guendouzi s’inclut déjà dans la liste de Deschamps

Régulièrement convoqué en équipe de France, Mattéo Guendouzi reste serein avant l’annonce de la liste de Didier Deschamps. Le milieu de l’Olympique de Marseille estime que ses performances suffiront pour accompagner les Bleus au Qatar.

Pour des dizaines de joueurs français, le 9 novembre est sûrement l’une des dates les plus importantes de la saison. Elle correspond en effet à l’annonce de la liste de Didier Deschamps pour le Mondial 2022. Bien sûr, certains internationaux vivent le moment avec plus de sérénité que d'autres. C'est notamment le cas de Mattéo Guendouzi qui semble plutôt confiant. Entre ses convocations régulières et ses prestations sur le terrain, le milieu de l’Olympique de Marseille estime que sa place en équipe de France n’est pas vraiment menacée.

« S’il y a de très belles performances, ça me permet d'être appelé depuis un certain moment, a confié le Marseillais à beIN Sports. J'ai réussi à faire une magnifique saison, j'ai été appelé beaucoup de fois en sélections. Si tu es bon en club, tu as des chances d'aller en équipe de France. J'essaie toujours de donner le maximum de moi-même, de donner le maximum sur le terrain. Quand j'ai la chance d'avoir des minutes, de commencer des matchs en équipe de France, je vais montrer au coach qu'il peut me faire confiance. »

« Je suis dans un très bon moment »

« Mon pourcentage de chances d'aller au Mondial ? Non, ce n'est pas une histoire de pourcentage. J'y suis depuis un certain moment, j'ai toujours été appelé depuis un an et demi, j'ai été dans toutes les listes, a rappelé le joueur aux 6 sélections. Ça récompense le travail que je fais à l'OM, mais aussi en équipe de France. Maintenant, il reste très peu de temps. Il faut rester le plus naturel possible, ne pas se mettre de pression, faire le maximum de très bons matchs. Je suis dans un très bon moment, j'ai fait de très bonnes performances contre de très bons clubs donc ça aide forcément. » D’autant que l’absence de N’Golo Kanté laisse une place supplémentaire dans l'entrejeu.