EdF : Deschamps jusqu'en 2026, la solution est trouvée !

EdF : Deschamps jusqu'en 2026, la solution est trouvée !

En discussion pour une prolongation, Didier Deschamps et Noël Le Graët ne parviennent pas encore à s’entendre sur la durée du contrat. Mais le sélectionneur des Bleus et son président pourraient bien trouver la solution grâce à une option ajoutée dans le bail.

Didier Deschamps ne veut plus revivre ça. Sans prolongation avant la Coupe du monde 2022 au Qatar, le sélectionneur de l’équipe de France a abordé la compétition en fin de contrat, et dans un contexte susceptible de gêner sa préparation. C’est pourquoi le technicien de 54 ans tente de négocier un bail jusqu’au Mondial 2026, et non jusqu’à l’Euro 2024 comme le souhaite Noël Le Graët, décidé à ne pas lâcher sur cet aspect essentiel des négociations avec. celui qui est le chouchou d'Emmanuel Macron malgré la concurrence avec Zinedine Zidane.

Il s’agit même d’une condition imposée par le président de la Fédération Française de Football, dont le mandat expire dans deux ans, et qui refuse d’empiéter sur le domaine de son successeur et de lui imposer son choix. Mais on le sait, Deschamps et Le Gaët sont proches et finiront probablement par trouver une solution dans l'intérêt commun. C’est effectivement le scénario qui se dessine d’après RMC. Le média affirme en effet que Didier Deschamps et Noël Le Graët pourraient trouver un accord avec une option permettant ainsi de ne plus se prendre la tête avec l'enchaînement entre l'Euro en Allemagne et le Mondial aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique.

Un objectif à atteindre pour Deschamps ?

Au lieu de signer directement jusqu’en 2026, le sélectionneur des Bleus peut accepter de s’engager pour un an et demi, soit jusqu’en 2024, avec une option pour deux années supplémentaires. Si cette solution était effectivement choisie, le coach représenté par son agent Jean-Pierre Bernès et le patron du foot français devraient encore s’entendre sur les conditions de cette option, mais on sent bien que les deux camps font tout pour aboutir à un accord, lequel est d'ailleurs souhaité par une majorité de supporters français, toujours charmés par les performances de Kylian Mbappé, Antoine Griezmann et les autres. Parmi les idées dans l'air, l'une semble avoir les faveurs du président de la FFF. 

Noël Le Graët pourrait par exemple exiger un certain objectif à atteindre lors de l’Euro 2024. Rappelons que Didier Deschamps, à qui le président avait réclamé une place dans le dernier carré au Mondial 2022, a ainsi gagné le droit de prolonger l’aventure entamée en 2012. Reste à savoir si le sélectionneur acceptera d’évoluer avec cette pression dans les prochaines années, même si on voit mal DD tourner le dos à une équipe de France où il a le soutien de nombreux joueurs et dont il a vu au Qatar que son potentiel était énorme tant les jeunes internationaux tricolores semblent déjà avoir tout compris du plus haut niveau.