EdF : Olivier Giroud victime d'un délit de sale gueule, Habib Beye accuse

EdF : Olivier Giroud victime d'un délit de sale gueule, Habib Beye accuse

Photo Icon Sport

Même s'il a marqué vendredi contre la Moldavie un but qui lui permet d'être désormais troisième meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France derrière Thierry Henry et Michel Platini, Olivier Giroud n'échappe toujours pas aux critiques. L'attaquant champion du monde de Chelsea est régulièrement attaqué sur le fait qu'il ne marque que rarement lors des rencontres avec un gros enjeu. Des reproches récurrents qui mettent en colère Habib Beye.

Pour l'ancien joueur, désormais consultant pour Canal+, Olivier Giroud paie surtout son image trop lisse. « Olivier Giroud reste décrié, car il y a peut-être un petit délit de sale gueule. Il ne rentre pas dans les rangs des gens qui séduisent. C'est l'anti-star. Mais c'est un joueur important. Il est toujours à 200 %, même contre la Moldavie. Dans ces matchs-là, vous avez besoin de ce type de joueurs. C'est pour ça qu'il marque. Oui, c'est pas Mbappé, Messi ou Cristiano Ronaldo, mais au vu des stats, c'est un joueur qui réussit une grande carrière et qu'il faut applaudir. Il est légitime en équipe de France, car à chaque fois, il est décrié, mais il marque des buts », fait remarquer Habib Beye, agacé de ce Giroud bashing permanent et qui risque de durer jusqu'à la fin de la carrière internationale de l'attaquant tricolore.