EdF : Défense à 3, Deschamps obéit aux joueurs

EdF : Défense à 3, Deschamps obéit aux joueurs

Icon Sport

A la demande des joueurs ce samedi, Didier Deschamps a fini par céder. Le sélectionneur de l’équipe de France a décidé de tester un schéma à trois défenseurs centraux avant d'affronter la Suisse en huitièmes de finale de l’Euro lundi.

Entre les matchs de préparation et la phase de groupes de l’Euro, il est assez évident que Didier Deschamps ne s’est pas encore arrêté sur une formule. Le 4-3-3 du début de compétition a récemment disparu, au profit d’un 4-2-3-1 inefficace car déséquilibré avec le milieu axial Corentin Tolisso sur le côté droit. Résultat, le jeu des Bleus n’est pas flamboyant et le groupe, affaibli par de nombreuses blessures depuis quelques jours, commence à s’inquiéter avant la phase éliminatoire.

Lenglet titulaire ?

En effet, la chaîne L’Equipe affirme que les joueurs se sont entretenus avec le staff technique sur le système à adopter. Le sélectionneur et ses adjoints ont pu écouter les Bleus exprimer leur souhait de passer à une défense à trois centraux. Et comme le technicien n’est pas aussi obstiné qu’on pourrait le penser, l’idée des joueurs a immédiatement été appliquée à l’entraînement ce samedi. Une séance durant laquelle l’équipe de France a travaillé sur un schéma en 3-4-3 (ou 3-4-1-2), avec Raphaël Varane, Presnel Kimpembe et Clément Lenglet en charnière centrale.

Quant aux couloirs, leur animation a été confiée à Benjamin Pavard sur le côté droit, et à Adrien Rabiot sur le flanc gauche, soit deux profils plutôt défensifs. Reste à savoir si le test sera suffisamment concluant pour inciter Didier Deschamps à revoir ses plans avant le huitième de finale contre la Suisse lundi. Rappelons que les Bleus ont déjà évolué avec une défense à trois centraux ces derniers mois, pour un résultat assez mitigé.

La possible compo des Bleus : Lloris - Lenglet, Varane, Kimpembe - Pavard, Pogba Kanté, Rabiot - Griezmann - Benzema, Mbappé.