EdF : Benzema en feu au Qatar, merci Madrid !

EdF : Benzema en feu au Qatar, merci Madrid !

Icon Sport

Tout fraichement sacré Ballon d’Or, Karim Benzema sera indiscutablement l’un des atouts forts de l’Equipe de France à la Coupe du monde.

La semaine dernière, Karim Benzema a été placé sur le toit du monde en décrochant le Ballon d’Or, une récompense totalement méritée au vu de la saison exceptionnelle réalisée par l’attaquant du Real Madrid. Ces dernières semaines en revanche, l’international français fait moins tourner le compteur. Ce n’est pas le niveau de Karim Benzema qui pose problème, mais les absences de plus en plus régulières de l’ancien buteur de l’OL. De retour de blessure, le néo-Ballon d’Or a de nouveau manqué un rendez-vous important, à savoir la cinquième journée de la phase de groupes de Ligue des Champions. Sans son meilleur joueur, le Real Madrid s’est incliné sur la pelouse du RB Leipzig (3-2). L’absence de Karim Benzema était due à une « fatigue musculaire » à la cuisse gauche. Inquiétant pour l’Equipe de France à quelques semaines de la Coupe du monde ?

Le staff du Real Madrid aux petits soins avec Karim Benzema

Dans son édition du jour, Marca fait un point sur la situation de Karim Benzema. Le journal espagnol se veut plutôt rassurant et indique que l’international tricolore sera bientôt de retour. Une titularisation du Ballon d’Or contre Gérone ce dimanche après-midi est envisageable. Mais le média espagnol ne manque pas d’ajouter que le staff du Real Madrid est aux petits soins avec Karim Benzema. Conscient de l’importance de la Coupe du monde pour « KB9 », qui a été privé des Bleus durant près de cinq ans, Carlo Ancelotti ne fera pas courir le moindre risque à son buteur. C’est donc Karim Benzema lui-même qui donnera le feu vert au staff du Real Madrid s’il se sent prêt à jouer. Une belle harmonie qui doit rassurer Didier Deschamps, qui sera déjà privé de N’Golo Kanté pour la Coupe du monde et qui a déjà son lot d’incertitudes avec Raphaël Varane, Mike Maignan, Paul Pogba ou encore Lucas Hernandez.