EdF : A la place de Rami, « j’aurais fait pire » avoue Mbappé

EdF : A la place de Rami, « j’aurais fait pire » avoue Mbappé

Photo Icon Sport

Indispensable à l’attaque de l’équipe de France, Kylian Mbappé a fait trembler tous les supporters tricolores à l’approche du Mondial 2018.

Lors d’une séance d’entraînement, l’attaquant du Paris Saint-Germain a été touché à la cheville gauche après un contact avec Adil Rami. Et forcément, lorsqu’un Marseillais blesse un Parisien, cela provoque de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux… C’est pourquoi l’ancien Monégasque est rapidement sorti du silence pour rassurer et défendre le défenseur central. Avant de répéter son message en conférence de presse.

« Ce sont des choses qui arrivent et qui arriveront encore, a confié Mbappé. On sait que la sélection est très médiatisée, nos moindres faits et gestes vont être repris. C'est un coup anodin, il est arrivé un peu en retard, mais il n'y a pas mort d'homme. Ce n'est pas méchant. Ça a pris des proportions. J'ai voulu dégonfler tout de suite (le buzz) pour ne pas que ça prenne le pas sur l'équipe. (...) Si j'étais défenseur, j'aurais fait pire. Il faut juste que ça reste dans l'esprit du jeu. Si c'est le cas, il n'y a pas de problème. » Il faut dire que le Parisien ne doit pas se gêner pour provoquer ses coéquipiers à l'entraînement.