Domenech : « Pas aussi simple que cela en a l’air »

Domenech : « Pas aussi simple que cela en a l’air »

Photo Icon Sport

L'entraîneur des Bleus ne veut pas crier victoire trop vite, conscient que le Mondial réserve toujours des surprises.

Sur le site de la FFF, le sélectionneur national n’a pas voulu en faire trop après le tirage au sort de la Coupe du Monde 2010. Même s’il sait que le groupe A n’est pas vraiment le plus compliqué de l’épreuve, Raymond Domenech n’a pas oublié qu’en 2006 les Bleus étaient sortis difficilement d’un groupe qui n’était pas non plus extraordinairement difficile.


« Rencontrer le pays organisateur n'est jamais un cadeau dans une telle épreuve. Cela dit, jouer contre l'Afrique du Sud, le premier pays africain qui accueillera une Coupe du Monde sur son continent, c'est une grande fierté pour tout ce que ce match peut porter comme valeur. Après, le Mexique et l'Uruguay, ce sont deux formations qui ont la capacité à faire déjouer leur adversaire. Ce sont des équipes techniques, jamais faciles à jouer. Débuter la compétition dès le premier jour, c'est bien. Comme cela, on n'attend pas, on ne se pose pas de questions, on rentre vite dans l'épreuve », admet l’entraîneur de l’équipe de France.


Concernant la composition du groupe, Raymond Domenech place les quatre formations à égalité, tout le monde ayant le rêve de gagner la Mondial. « Les trois autres équipes auront la même envie que nous de se qualifier. L'Afrique du Sud, le Mexique et l'Uruguay nous poseront des problèmes L'objectif de toutes les équipes ici c'est de gagner la Coupe du Monde, il y a trente-deux équipes qui rêvent d'être Championnes du Monde. Ce n'est pas aussi simple que cela en a l'air. Tout le monde nous place comme favoris, mais je ne sais pas sur quelles bases », constate le technicien tricolore.