PSG-Belgrade truqué ? 5ME misés sur l'écart, un spécialiste n'y croit pas

PSG-Belgrade truqué ? 5ME misés sur l'écart, un spécialiste n'y croit pas

Photo Icon Sport

Depuis l'annonce qu'une enquête était en cours sur un éventuel truquage par les Serbes du match entre le Paris Saint-Germain et l'Etoile Rouge de Belgrade, nombreux sont ceux qui s'étonnent de certains détails dévoilés par la presse. Et ce lundi, se confiant à l'Agence France Presse, Christian Kalb, consultant et spécialiste des paris sportifs, avoue que la logistique à mettre en place pour un éventuel pari de 5ME sur un écart de 5 buts en faveur du PSG lui paraît trop énorme pour être vraie.

« Une finale de Coupe du monde, c’est plusieurs milliards d’euros de mises dans le monde. Donc 5 millions d’euros pour un gros match de Ligue des champions, c’est plausible. En France, si quelqu’un s’amusait à jouer 100 000 euros ou 200 000 euros sur un avantage de cinq buts pour l’une des deux équipes, il serait tout de suite repéré car la Française des Jeux et l’Autorité de régulation des jeux en ligne ont des moyens de contrôle extrêmement sophistiqués. Si ces faits sont avérés, cela veut donc dire que les paris ont été réalisés auprès d’une multitude d’opérateurs différents et principalement sur le marché illégal, notamment en Asie et en Amérique centrale, et sans doute un peu aussi sur des marchés légaux assez mal contrôlés. Pour cinq millions, cela voudrait dire qu’on prend 5.000 mules, des personnes qu’on paye assez cher pour parier dans sa région, qui chacune joue 1 000 euros sur le score exact chez des opérateurs différents. C’est possible mais ça demande une organisation très poussée pour un résultat qui reste vraiment aléatoire et risqué même pour une très grosse mafia. Sur un tel écart de buts et un tel montant, je n’ai jamais vu ça auparavant », avoue ce spécialiste, qui a bien du mal à croire que ce montage complexe soit possible, surtout que le résultat était très risqué comme l'a montré le scénario du match.