Puel : « Anderlecht n'est pas un ténor »

Puel : « Anderlecht n'est pas un ténor »

L’entraîneur de l’Olympique Lyonnais regrettait de ne pas recevoir au match retour, mais était relativement confiant après le tirage au sort des barrages de Ligue des Champions. 

« J’aurais préféré recevoir au match retour. On sait l’importance que cela peut avoir. Anderlecht, je connais. Nous avions affronté cette équipe avec Lille en phase de poule de LDC. Cette équipe a aussi éliminé Bordeaux en huitième de finale de Coupe UEFA. Cette formation a des joueurs athlétiques et techniques. Elle a plusieurs registres dans son groupe. Elle joue dans un petit stade, très football. On est prévenus. Il faudra être capable de faire une petite différence chez nous. Evidemment Anderlecht n’est pas un ténor de la LDC et on pouvait tomber sur des clubs comme l’Atlético ou la Fiorentina. C’est un match à prendre très au sérieux », prévient le technicien rhodanien, pour qui l’un des aspects les plus difficiles à gérer dans cette double confrontation sera la multiplication des matchs.

 

« C’est dans le fait de devoir jouer pour les internationaux sept matchs en trois semaines. Ce n’est pas évident. Trois semaines de folie. Il faudra donc démarrer pied au plancher et cela commence au Mans ce samedi », a prévenu l’entraineur lyonnais.