LdC : Incroyable qualification du PSG !

LdC : Incroyable qualification du PSG !

Photo Icon Sport

Mené jusqu'à la 90e minute, le PSG s'est qualifié pour le dernier carré de la Ligue des champions en battant l'Atalanta (2-1).

Pour ce premier quart de finale du Final 8 il n’y avait pas de round d’observation, l’Atalanta montrant rapidement de quel bois les Italiens se chauffaient. Mais c’est le PSG qui se procurait une première énorme occasion par Neymar, qui échappait à la défense de Bergame, mais ratait son duel seul face au portier de l’Atalanta (3e). Les joueurs de Gasperini ne s’en laissaient pas compter et il fallait un grand Navas pour éviter un but rapide. Et, alors que Paris semblait prendre ses marques, Bergame trouvait la faille par Pasalic, qui héritait du ballon sur la droite du but et fusillait le portier parisien (0-1,27e). Dans la foulée, Neymar, seul joueur du PSG a tenir la baraque, ratait encore une énorme occasion (28e), puis une troisième juste avant la pause, le joueur brésilien semblant avoir du mal à régler la mire.

Au retour des vestiaires, et après un quart d’heure sans grand éclat, Tuchel décidait de lancer Mbappé dans la bataille histoire d’apporter du soutien à un Neymar totalement seul sur le plan offensif. Le PSG faisait l’essentiel du jeu, mais sans se montrer réellement dangereux, et restait sous le menace d’un contre italien. Il fallait attendre la 74e minute pour voir Paris se procurer sa première occasion en cette seconde période, mais Mbappé butait sur Sportiello, tout comme Neymar quelques minutes plus tard. Tuchel faisait alors entrer Choupo-Moting à la place d’un Icardi dont on savait à peine qu’il jouait, mais le coach de Paris devait également remplacer Navas, blessé, par Sergio Rico (80e). Le Paris Saint-Germain jetait ses dernières forces dans la bataille, et alors que l’on entamait le temps additionnel, sur un service de Neymar, Marquinhos égalisait (1-1, 90e). Et le scénario devenait fou, puisque sur un caviar de Mbappé, c’est Choupo-Moting qui donnait l’avantage à Paris (2-1, 90e+3) et qualifiait le club de la capitale. Un scénario effarant qui envoyait le PSG dans le dernier carré de la Ligue des champions.