C1 : Rodrygo se réserve un but en finale contre Liverpool

C1 : Rodrygo se réserve un but en finale contre Liverpool

Icon Sport

Entré en jeu en deuxième période, Rodrygo s’est offert un doublé contre Manchester City (3-1, a.p.) mercredi. L’attaquant du Real Madrid a été l’un des héros de cette demie de Ligue des Champions. Et compte bien récidiver en finale contre Liverpool.

Le Real Madrid ne meurt jamais, et Rodrygo en est le symbole parfait. Lors de la demi-finale retour de Ligue des Champions mercredi, l’attaquant madrilène est entré en jeu à la 68e, soit cinq minutes avant l’ouverture du score du Mancunien Riyad Mahrez. Avec deux buts de retard sur l’ensemble de la confrontation, ça sentait l’élimination pour les Merengue. Du moins jusqu’aux 90e et 91e minutes avec les deux réalisations du Brésilien, qui permettaient au Real Madrid d’arracher la prolongation.

« Je l’aurai en finale »

Un peu plus tard, Karim Benzema libérera la Maison Blanche, pour le plus grand bonheur de Rodrygo malgré le pari perdu avec son père. « J'ai parié avec mon père que je marquerais trois buts, eh bien je n'en ai marqué que deux. Il m'en manque un, je l'aurai en finale, a prédit l’ancien joueur de Santos. Avec ce maillot, tout peut arriver, nous nous battons jusqu'au bout. La vérité, c’est que je n'ai pas de mots pour décrire ce qui s'est passé. Nous étions presque morts. Dieu m'a aidé. »

« C'était l'un des plus beaux jours de ma vie professionnellement, a-t-il confié. Être capable d'entrer et de changer le jeu, de marquer deux buts… Je suis heureux. C'était une autre nuit magique au Bernabéu, comme toujours. Le public nous aide toujours, d'une manière inexplicable. » En réalité, Rodrygo a eu l’opportunité de gagner son pari. Mais lorsque son coéquipier Karim Benzema lui a proposé de tirer le penalty, et donc de réussir le triplé évoqué avec son père, l’international auriverde a refusé, en espérant que son tour reviendra le 28 mai au Stade de France.