Barça : Koeman donne les clés de l’exploit face au PSG

Barça : Koeman donne les clés de l’exploit face au PSG

Entraineur du FC Barcelone, Ronald Koeman s’est présenté en conférence de presse avec la certitude qu’il y a un coup à jouer pour son équipe, ce mercredi soir au Parc des Princes.

Bien évidemment, les pronostics ne sont pas favorables au Barça, battu 1-4 à domicile lors du match aller. Mais l’entraineur du club catalan estime que, si son équipe fait notamment preuve d’un réalisme à toute épreuve, le coup est jouable à ses yeux. 

« Le match de Coupe (contre Séville ndlr) nous a redonné énormément confiance. Mais on ne peut pas comparer une défaite 2-0 à l'extérieur à l'aller avec une défaite 4-1 à domicile. C'est bien plus compliqué. En plus, le PSG est un adversaire, très fort, qui aspire à gagner la Ligue des champions. Pour espérer, il faudra être efficace, réaliste, mais on va essayer ! Quel que soit le stade, le Barça rentre toujours sur un terrain pour gagner. Demain, on jouera pour gagner. Rien n'est impossible. Le pire qui puisse nous arriver, c'est que demain, après le match, on se dise que l'on n'a pas donné le maximum pour se qualifier ou pour gagner », a prévenu l’entraineur néerlandais, persuadé que ses joueurs vont tout donner pour accomplir cet exploit. 

Neymar absent, un signe pour le Barça

Et si le Barça avait besoin d’un petit coup de pouce du destin, certains peuvent voir le forfait de Neymar comme un signe que le PSG ne sera pas dans les meilleures dispositions. En tout cas, Frenkie De Jong ne cachait pas qu’il valait mieux affronter Paris sans Neymar. « Pour moi, Neymar est l'un des meilleurs joueurs du monde. Quand il n'est pas disponible pour jouer, pour nous, c'est mieux, c'est plus facile... Je ne sais pas comment le dire, mais si Neymar n'est pas dans l'équipe que tu affrontes, c'est plus facile, c'est clair », a lancé le milieu de terrain du Barça, qui n’oublie bien évidemment pas que Neymar était déjà absent au match aller, ce qui n’a pas empêché la large victoire des Parisiens.