Jean-Luc Mélenchon et son programme qui fait peur au foot français

Jean-Luc Mélenchon et son programme qui fait peur au foot français

Photo Icon Sport

A quelques jours du premier tour de la Présidentielle, chaque candidat fourbit ses armes, et lance ses dernières attaques.

Lors de ses derniers meetings, Jean-Luc Mélenchon s’en est pris assez violemment au monde du football, pour qui son élection aurait des conséquences. En effet, dans son programme, le représentant de la « France Insoumise » évoque quelques mesures chocs qui risquent de faire tousser les joueurs tricolores. En ce qui concerne les salaires tout d’abord, puisque l’ancien socialiste compte taxer à hauteur de 90 % les salaires dépassant les 400.000 euros par an. Autant dire qu’à l’OL, l’OM ou au PSG, cela pourrait faire de sérieuses victimes, alors que l’AS Monaco serait épargnée en raison de son statut fiscal particulier. Le salaire moyen d’un joueur de Ligue 1 en France est de 600.000 euros par an, ce qui fait que plus de la moitié des footballeurs français sont concernés.

Dans la suite de son programme, le football est à nouveau visé avec l’interdiction du « naming » et de la cotation en bourse des clubs, ce qui viserait surtout l’OL, mais aussi Nice et Bordeaux en ce qui concerne le nom sponsorisé de leur stade. Pour finir, la dernière mesure prônée a de quoi faire tousser, puisque Jean-Luc Mélenchon compte imposer aux internationaux français de payer leurs impôts dans l’hexagone, même s’ils jouent et sont donc rémunérés à l’étranger. En cas de non respect, ils seraient « interdits de participer à l’équipe nationale » selon le programme du candidat. L’effort financier serait donc énorme pour les joueurs qui évoluent à l’étranger, où la situation fiscale est bien souvent plus avantageuse fiscalement. Sans compter le fait que la FIFA n’aime pas tout les ingérences entre le gouvernement et les sélections, et que des règles politiques n’ont pas à s’appliquer sur le fonctionnement d’une fédération ou les choix d’un sélectionneur.

Share