Rennes : Ne vendez pas le Celtico à Christian Gourcuff

Rennes : Ne vendez pas le Celtico à Christian Gourcuff

Photo Icon Sport

Dans le football business, le championnat de France est un produit, et pas forcément le plus alléchant de la planète de nos jours.

Néanmoins, tout est fait pour le mettre en valeur avec des affiches parfois montées en épingle pour pas grand chose. Le Clasico est la plus connue, et récemment, l’Olympico est sorti de terre pour faire mousser le match entre Lyon et Marseille. Ce vendredi, vous ne le savez peut-être pas, mais c’est le « Celtico » entre Rennes et Guingamp. Un nom qui n’est pas anodin, puisque les deux clubs ont déposé cette appellation à l’institut de la propriété intellectuelle, histoire de formaliser ce rendez-vous amené à devenir un classique régional. Si Guingamp assume parfaitement cette volonté de « mettre la lumière sur cette rencontre, ce derby », assure son président Bertrand Desplat, la réponse a fusé du côté de Christian Gourcuff. Le technicien qui a déjà sillonné la Bretagne de Rennes à Lorient en passant même par Guingamp comme joueur, est un apôtre du jeu et ne fait pas dans le service après-vente.

« Tout ça, c’est de la com’, ça ne vaut rien. Je ne joue pas le Celtico, je joue contre En Avant Guingamp », a rappelé un Christian Gourcuff qui n’a pas besoin d’un surnom vendeur pour savoir que son équipe joue gros dans ce derby.

Share