PSG : Un mauvais départ pour finir en apothéose, la spécialité d'Emery

PSG : Un mauvais départ pour finir en apothéose, la spécialité d'Emery

Photo Icon Sport

S'il y a une personne qui connaît parfaitement le travail d'Unai Emery, c'est bien Monchi, lui qui l'a connu pendant trois saisons et demie du côté du FC Séville. Et selon le directeur sportif, il faut laisser du temps au Basque sur le banc du Paris Saint-Germain.

Le FC Séville sous l'ère Unai Emery, c'est trois éditions d'Europa League de suite, soit un record dans l'histoire du football européen. Cette très grande performance n'est pas anodine, et elle est surtout le fruit d'un travail conjoint entre l'entraîneur espagnol et son ancien directeur sportif, Monchi. Interrogé dans les colonnes de L'Equipe ce lundi sur les grands débuts d'Emery à la tête du PSG, le directeur sportif espagnol, à Séville depuis 16 ans, a avoué que le technicien basque avait besoin de temps pour imposer sa méthode à ses joueurs, et surtout pour avoir les résultats escomptés.

« Unai Emery est un top entraîneur dans un très grand club. Nous avons parfaitement travaillé ensemble, obtenant des résultats extraordinaires. Il a une obsession pour le travail. Unai, c’est travail, travail, travail ! Il prépare très bien les matches, connaît parfaitement les équipes adverses. Les critiques ? J’ai lu, mais il faut absolument faire preuve de patience. À Séville, les débuts de saison 2013-2014 et 2015-2016 avaient été marqués par des doutes, on était derniers et, après, on a gagné la Coupe d’Europe. Le PSG a beaucoup de pression parce que c’est le club français le plus important. Unai va trouver le bon chemin, les résultats vont arriver, c’est sûr. Ben Arfa ? Unai veut le meilleur pour Hatem qui va être important à l’avenir pour le PSG », a confié Monchi, qui, sans être surpris par le mauvais départ d'Emery au PSG, annonce que le meilleur est à venir pour la fin de saison, enfin si le coach réitère ses performances andalouses.

Share