Après le PSG, Coman n'est plus obsédé par son temps de jeu

Après le PSG, Coman n'est plus obsédé par son temps de jeu

Photo Icon Sport

Avant même de signer son premier contrat professionnel au Paris Saint-Germain, son club formateur, Kingsley Coman a préféré mettre les voiles cet été afin d’obtenir du temps de jeu. Le milieu offensif de 18 ans s’est donc engagé en faveur de la Juventus Turin, où ses statistiques ne sont pas beaucoup plus élevées : cinq apparitions pour une seule titularisation en 11 journées de championnat. C’est pourquoi l’idée d’un prêt a circulé dans la presse italienne, qui a envisagé une pige à Empoli ou à Parme pour l’international Espoirs français. De quoi retrouver un statut plus honorable au sein d’une formation moins ambitieuse. Mais soudainement, Coman n’est plus aussi pressé d’obtenir du temps de jeu.

« Je suis bien à Turin, mes coéquipiers sont fantastiques et chaque jour j'apprends quelque chose de nouveau, a confié le Parisien de naissance à Tuttosport. C'est vrai que dernièrement j'ai peu joué, mais je ne suis pas inquiet, je dois encore beaucoup travailler, et dur pour rendre la confiance qui m'a été accordée ici. L'entraîneur n'est pas là pour me faire des cadeaux, je dois mériter mon temps de jeu. Parfois j'ai été frustré, mais Allegri (l’entraîneur de la Juve) me parle beaucoup. J'ai signé pour 5 ans, je suis serein. » Coman aurait-il pris conscience du long chemin qui lui restait à parcourir ?

Share