OL : Pierre Ménès toujours effaré par l'attaque anti-Genesio de Deschamps

OL : Pierre Ménès toujours effaré par l'attaque anti-Genesio de Deschamps

Photo Icon Sport

Pierre Ménès l'avait déjà dit mercredi, via Twitter, il ne comprenait la charge brutale de Didier Deschamps contre Bruno Genesio, le sélectionneur national ayant conseillé à l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais de « la boucler ». Et avec deux jours de recul, le consultant de Canal+ a toujours du mal à saisir le sens de ce coup de sang de Deschamps, et le dit très clairement dans sa chronique hebdomadaire pour Direct Matin.

« Pour le coup, la méthode de Didier Deschamps a choqué. Pourquoi prendre huit réservistes pour aller chercher un neuvième joueur ? N’était-il pas plus simple d’intégrer Rami à cette liste ? Il y aurait eu zéro polémique. Au-delà de ce souci, on a senti Didier Deschamps sur la défensive, notamment avec une sortie agressive contre Bruno Génésio, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, coupable aux yeux de «DD» d’avoir défendu ses joueurs, ou plutôt critiqué l’absence de ses joueurs dans les choix du sélectionneur. D’ordinaire, Didier Deschamps botte en touche, soit par une boutade, soit en pratiquant la langue de bois renforcée dont il a le secret. Là, il a mordu, ce qui ne lui ressemble vraiment pas, d’autant que Bruno Génésio était dans son rôle et n’a pas dépassé les limites. Tout cela laisse une impression bizarre et pas franchement rassurante. L’Euro approche à grand pas et on entend beaucoup plus parler de sécurité que de football ou des Bleus.. », fait remarquer Pierre Ménès, histoire de faire comprendre qu’il avait du mal à saisir la façon dont Didier Deschamps se comportait à l’approche de l’Euro 2016.

Share