Puel Jr voulait tellement se venger de l’OL

Puel Jr voulait tellement se venger de l’OL

Photo Icon Sport

A tous les niveaux, être le fils de l’entraineur en place n’est pas évident à vivre. Ainsi, rien n’est pardonné à Grégoire Puel, souvent aligné sur le côté droit, en tant que latéral ou milieu, et pris en grippe depuis plus d’un an par le public de l’Allianz Riviera. Ce samedi, face à Lyon, club où il est passé pendant que son père était en poste, le joueur niçois avait réussi à ouvrir le score, et a même failli inscrire un doublé. Cela n’aura pas permis de faire tomber l’OL, mais Grégoire Puel avoue qu’il aurait aimé en être le bourreau, lui qui avait été assez mal reçu à Lyon, où il était sifflé par le public de la réserve et avait même fait l’objet de menaces. 

«Les sifflets sont difficiles, même si je me suis forgé une carapace. J’ai le sentiment d’être attendu au tournant sur chaque passe et chaque contrôle. Alors forcément, marquer à ce match, oui, c’est une revanche par rapport à Lyon. C’est toujours bien de pouvoir jouer un peu plus haut sur le terrain. Surtout, il faut que je frappe », a expliqué Grégoire Puel, qui n’oublie parfois pas qu’il a commencé sa formation à Lille, en tant qu’attaquant. 

Share